FC Nantes : Antoine Kombouaré raconte sa première très attendue

Vainqueur d'Angers (3-1), le FC Nantes s'est enfin relancé après plus de trois mois sans victoire. La première d'Antoine Kombouaré a donc été réussie, mais le coach de 57 ans préfère ne pas s'enflammer.

Antoine Kombouaré en train de donner des consignes lors d'Angers-Nantes
Antoine Kombouaré en train de donner des consignes lors d'Angers-Nantes ©Maxppp
La suite après cette publicité

Huit matches, aucune victoire. Tel est le bilan de Raymond Domenech sur le banc du FC Nantes. Sa mission ayant échoué, l'ancien sélectionneur des Bleus a rapidement été remercié et les Canaris ont choisi cette semaine Antoine Kombouaré pour prendre les rennes. Sa première contre Angers ce dimanche (25e journée de Ligue 1) était donc très attendue, et le coach français n'a pas déçu. Grâce à des joueurs transformés, le technicien de 57 ans a débuté sa nouvelle aventure par une victoire 3-1. Une première depuis le 8 novembre dernier.

Après la rencontre au Stade Raymond-Kopa, Antoine Kombouaré a donc forcément apprécié ce succès qui fait du bien. «C'est pas mal ! C'est surtout une belle surprise. On voit des choses, on pense à des choses... Aujourd'hui, ça s'est déroulé comme on le voulait. Je voulais un début de match conquérant, on mène vite 2-0. Quand Angers revient, c'est compliqué, comme au début de la deuxième mi-temps. Et on plie le match», a déclaré ce dernier avant de poursuivre. Je démarre avec un 11, mais tout le monde est important. Il n'y a pas de sanction. Ca permet aux joueurs de retrouver de la sérénité, de la confiance et le goût de la victoire.»

«L'équipe est encore malade»

Même si l'essentiel est là avec les trois points ramenés en Loire-Atlantique, l'ancien technicien du Toulouse FC ne veut pas s'enflammer, lui qui sait que le parcours est encore long : «on aurait perdu, ce n'était pas un problème. L'équipe est encore malade. Il y a encore beaucoup de points à prendre parce que l'objectif, c'est le maintien. On n'est pas maintenu aujourd'hui.» Pas question donc de se reposer sur ses lauriers à Nantes. Et Kombouaré compte bien encore pousser ses joueurs.

«En ce moment, il faut être présent, derrière les joueurs, les encourager. Ils sont capables de faire de bonnes choses. Maintenant, je ne sais pas s'ils en seront capables le week-end prochain. Ce résultat donne surtout du répit. Il faut que nous, on fasse notre parcours», a-t-il conclu dans les propos relayés par le site du club. Toujours dix-huitième, le FC Nantes va poursuivre son parcours contre l'OM le week-end prochain. Un match compliqué qu'il ne faudra pas rater pour débuter une série, cette fois positive.

Plus d'infos

Commentaires