Rennes : la conférence de presse lunaire de Julien Stéphan après le revers contre Lens

Encore battu ce week-end, cette fois-ci par le RC Lens, le Stade Rennais n'y arrive plus du tout. Après le match, l'entraîneur du club breton Julien Stéphan a semblé abattu, lui qui a même évoqué le maintien alors que son équipe est 8e.

Julien Stéphan, l'entraîneur de Rennes
Julien Stéphan, l'entraîneur de Rennes ©Maxppp

Troisième de Ligue 1 en 2019-2020, le Stade Rennais avait obtenu son billet pour la prochaine Ligue des Champions, une première dans l'histoire du club. Alors forcément, cet été, les dirigeants bretons ont mis le paquet pour offrir un effectif de qualité à Julien Stéphan. Si des joueurs comme Edouard Mendy ou Raphinha sont partis, le SRFC a énormément recruté : environ 70 millions d'euros ont été sortis pour ramener Jérémy Doku, Serhou Guirassy, Martin Terrier, Alfred Gomis ou Nayef Aguerd, pour ne citer qu'eux.

La suite après cette publicité

Les Rennais avaient alors débuté leur saison d'une bien belle manière, en restant invaincus toutes compétitions confondues jusqu'au 20 octobre. Mais depuis, le club d'Ille-et-Vilaine est en plein naufrage. Déjà éliminé de la Ligue des Champions, le SRFC vit un cauchemar en Ligue 1 puisqu'il a encaissé une nouvelle défaite ce samedi face au RC Lens (0-2). Dans une très mauvaise série de sept matches sans succès (C1 et L1), les Rennais sont au plus mal. Et les dernières déclarations de Julien Stéphan ne risquent pas d'arranger les choses.

«On doit reconsidérer immédiatement les objectifs»

Alors que son équipe pointe à la huitième place en Ligue 1, à seulement six points du leader, le PSG, l'entraîneur du Stade Rennais a été très cash en conférence de presse ce samedi : le SRFC doit désormais jouer le maintien ! «On va devoir lutter pour le maintien. On doit reconsidérer immédiatement les objectifs. C’est une grande alerte pour tout le monde, il faut être lucide, voir ce qu’il se passe sur le terrain. On n’est pas préparés mentalement pour vivre ce qu’on va vivre», a lancé le coach français dans des propos relayés par Ouest-France, alors que la zone rouge est quand même à 11 points avant la suite de cette journée.

Et si jamais l'aventure doit s'arrêter plus vite que prévu, Julien Stéphan est prêt à discuter avec ses dirigeants : «si c’est moi le problème, il n’y a pas de difficultés, on est suffisamment sincères au club pour prendre les décisions qu’il faudra. Si la problématique vient de moi, j’ai une relation suffisamment saine avec l'actionnaire, le directeur sportif et le président pour en parler le moment venu.» Alors qu'il jouera un match pour du beurre mercredi face au Séville FC, Rennes devra tout de même montrer de meilleures choses, avant de défier Nice, Marseille, Lorient et Metz avant Noël...

Plus d'infos

Commentaires