Équipe de France : que sont devenus les 23 finalistes de l’Euro 2016 ?

Par Jordan Pardon
6 min.
Equipe de France 2016 @Maxppp

Huit ans après leur finale d’Euro perdue face au Portugal, au Stade de France (1-0), les Bleus vont avoir une nouvelle occasion de triompher en Allemagne. Focus sur les trajectoires des 23 «presque héros» de 2016, parmi lesquels 4 seront encore au rendez-vous cet été.

L’eau a coulé sous les ponts depuis ce 10 juillet 2016, date de la cruelle et douloureuse défaite de l’équipe de France face au Portugal (1-0), en finale de son Championnat d’Europe. S’il avait déjà marqué son premier but en Ligue 1 quelques mois plus tôt avec Monaco (en février, face à Troyes), Kylian Mbappé n’était qu’un adolescent au visage poupon, bien loin de pouvoir imaginer le destin tissé d’or qui l’attendrait quelques années plus tard.

La suite après cette publicité

D’ailleurs, à cette époque, le Bondynois était sur le point de remporter l’Euro U19 aux côtés des Ludovic Blas et Jean-Kevin Augustin, quand Warren Zaïre-Emery évoluait, lui, avec les U11 du PSG. Huit ans sont passés et les deux joueurs sont aujourd’hui le visage de la nouvelle génération de l’équipe de France. Pour ceux qui la composaient en 2016, seuls quatre en sont rescapés et feront partie du groupe tricolore qui voyagera en Allemagne cet été.

À lire JT Foot Mercato : le RN clashe violemment Mbappé

Ils ont raccroché les crampons depuis

Titulaire au poste d’arrière droite en 2016, Bacary Sagna a par la suite connu une courte parenthèse à Benevento (2017), puis au CF Montréal (2018), au Canada. C’est en 2019 qu’il a finalement dit stop au football, avant d’entamer une reconversion comme investisseur. L’ancien Gunners avait notamment fait des apparitions dans l’émission Capital. Sa doublure de l’époque, Christophe Jallet, a également raccroché les crampons en 2020 après une pige à Amiens. Aujourd’hui, le «Divin Chauve» officie comme consultant chez Canal+. Lui n’a pas participé au programme Capital, mais plutôt à Qui veut être mon associé?. Après avoir raccroché à l’Inter Miami en 2022, Blaise Matuidi a, comme Sagna, enfilé le costume d’entrepreneur. Le champion du monde 2018 a d’ailleurs crée Origins, un fonds d’investissement basé aux Etats-Unis, qui investit dans des start-up grand public.

La suite après cette publicité

Parmi les jeunes retraités, on peut également penser à Laurent Koscielny. L’ancien capitaine d’Arsenal n’a pas résisté à la dégringolade de Bordeaux, devenant indésirable au club en 2022. Pointé du doigt pour son manque d’investissement, il avait résilié son contrat, annoncé sa retraite, puis intégré l’organigramme du club au scapulaire. L’été dernier, à 38 ans, il a rejoint Lorient où il exerce depuis les fonctions d’entraîneur adjoint des U17 nationaux. Doyen de l’équipe de 2016, Patrice Evra a stoppé deux ans plus tard après un passage express à West Ham (5 matches). En janvier 2023, le quadruple finaliste de Ligue des Champions était devenu consultant pour Prime Video Italia.

Remplaçant en 2016, Yohan Cabaye a mis un terme à sa carrière à Saint-Étienne, en 2020, après une saison tronquée par le COVID. Il est aujourd’hui coordinateur sportif du Centre de Formation du PSG, et a notamment contribué à l’émergence de jeunes talents du club comme un certain… Warren Zaïre-Emery. Initialement convoqués, mais finalement forfaits, Lassana Diarra et Jérémy Mathieu ont respectivement mis un terme à leur carrière en 2019 et 2020. Le premier porte désormais le maillot de chef d’entreprise, alors que le second évoluait encore en Régional 2 il y a quelques mois. Enfin, Adil Rami, appelé au débotté pour pallier au forfait de Varane en 2016, est aujourd’hui consultant pour Téléfoot et Prime Video.

La suite après cette publicité

Ils sont tombés dans l’anonymat

Presque héros de la finale de 2016, Moussa Sissoko évolue à Nantes depuis deux ans. Un passage globalement décevant malgré quelques jolies parenthèses. Il n’a plus été appelé en Bleus depuis 2021. La situation est encore plus compliquée pour Morgan Schneiderlin. Depuis son départ de Nice en 2023, l’ancien joueur de Manchester United a plongé dans l’anonymat le plus total. Il a cumulé les expériences assez quelconques, que ce soit dans le club australien du Western Sydney Wanderers (7 matches), du club turc de Konyaspor (0 match) et aujourd’hui à l’AE Kephissia, en Grèce (0 match).

Samuel Umtiti, héros de 2018 en Russie, reste miné par les blessures. S’il avait réussi à se remettre la tête à l’endroit à Lecce l’an passé, l’international français n’affiche plus le son ni l’image désormais. Cette saison, il n’a participé qu’à 6 rencontres de Ligue 1 avec Lille, qui avait tenté le pari de le relancer l’été dernier. Dans des proportions similaires, Paul Pogba a vu sa carrière s’écrouler comme un château de cartes. Depuis son retour à la Juventus, il y a deux ans, le champion du monde 2018 est plongé dans l’errance. Des blessures en cascade, une sombre histoire de tentatives d’extorsion en bande organisée dans laquelle il s’est retrouvé malgré lui, et puis, cette suspension de 4 ans pour dopage…

La suite après cette publicité

Lui a encore l’âge pour se relancer, mais il va devoir activer le réveil. À 28 ans, Anthony Martial va quitter Manchester United librement cet été, après 9 saisons passées au club. Du bon, du moins bon, mais surtout une dernière saison presque blanche. Le natif de Massy n’a plus été convoqué en Bleus depuis octobre 2021. Eliaquim Mangala, devenu le défenseur le plus cher de l’histoire à l’été 2016, après sa signature à Manchester City, a également connu des dernières saisons de galères. Il évolue aujourd’hui à Estoril, au Portugal, là où tout s’était accéléré pour lui sous les couleurs de Porto. Benoît Costil a quant à lui rejoint la Salernitana l’été dernier. Une saison marquée par une relégation en Serie B.

Ils ont encore de l’énergie à revendre

S’ils n’évoluent plus en équipe de France désormais, Hugo Lloris et Steve Mandanda ont encore quelques saisons devant eux. Le premier évolue désormais au Los Angeles FC, où il sera rejoint par Olivier Giroud cet été, quand le second fait encore, à 39 ans, les beaux jours du Stade Rennais. Les deux gardiens avaient conjointement annoncé leur retraite internationale après la défaite subie en finale de Coupe du Monde, en 2022, contre l’Argentine. Lucas Digne, non-retenu pour l’Euro 2024, aurait pu faire partie du contingent, mais Didier Deschamps lui a préféré Ferland Mendy. Pour autant, l’ex-Parisien reste une valeur sûre à son poste en Premier League, où il évolue toujours sous les couleurs d’Aston Villa. Dimitri Payet, malgré ses 37 ans, a décidé d’insuffler un dernier souffle à sa carrière l’été dernier en signant à Vasco Da Gama, au Brésil, où il régale.

Après deux dernières saisons plombées par les blessures à Chelsea, N’Golo Kanté s’est remis en selle à Al-Ittihad, en Arabie saoudite. Là-bas, le champion du monde 2018 et vainqueur de la Ligue des Champions 2021 enchaîne et retrouve de la continuité. C’est justement ce qui lui a rouvert les portes de l’équipe de France pour l’Euro 2024, alors qu’il n’avait plus goûté à la sélection depuis près de deux ans. Huit ans après un Championnat d’Europe sensationnel, au cours duquel il avait terminé meilleur buteur et meilleur joueur, Antoine Griezmann reste le facteur X des Bleus. Brillant avec l’Atlético de Madrid, il sera évidemment du voyage en Allemagne cet été

Ce sera également le cas d’Olivier Giroud (37 ans), devenu entre temps le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France (57 buts), et qui quittera l’AC Milan pour rejoindre la MLS cet été. Âgé de 19 ans à l’époque, Kingsley Coman s’est érigé au rang des meilleurs ailiers d’Europe depuis. Incertain en raison d’une blessure contractée avec le Bayern Munich, le joueur formé au PSG figure quand même bien dans la liste de Didier Deschamps pour l’Euro. Ce ne sera en revanche pas le cas d’André-Pierre Gignac, qui continue de faire tomber des records à la pelle au Mexique, mais qui n’a plus été appelé depuis 2016 et son poteau traumatisant.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité