Le FC Barcelone a de sacrées dettes envers Lionel Messi !

Par Max Franco Sanchez
2 min.
Lionel Messi sous les couleurs de l'Argentine @Maxppp

Dans un entretien accordé en Catalogne, le président du Barça a notamment dévoilé que le club doit encore beaucoup d’argent à Messi.

« Je prédis que les supporters du club vont se multiplier par cinq ou par 10 en trois ans. L’Américain moyen s’intéresse au meilleur joueur du monde. Ici, vous voyez beaucoup de supporters de Premier League, de Liga ou du championnat mexicain, plus que de MLS. Il y a des fans de Manchester United, de Madrid, du Barça … Ça va changer ». Ce week-end, le propriétaire de l’Inter Miami Jorge Mas affichait une fois encore sa satisfaction suite à la signature de Lionel Messi.

La suite après cette publicité

En revanche, à Barcelone, beaucoup sont déçus, puisque pendant de longues semaines, ils ont cru que le meilleur joueur de l’histoire de leur club allait revenir à la maison. Une petite défaite pour un Joan Laporta qui avait pourtant affiché sa confiance à de nombreuses reprises. Dans un entretien accordé au média La Vanguardia, le président a fait quelques révélations sur le cas Messi.

À lire Barça-PSG : la famille d’Asensio prise à partie dans les tribunes

Deux ans à payer encore

« Je comprends que Messi ait choisi Miami. On avait un plan avec la Liga, on en a parlé avec Jorge Messi. Il m’a dit que Leo avait eu une année difficile à Paris et qu’il voulait moins de pression. J’ai compris sa décision. J’espère que ça va bien se passer pour lui », a d’abord lancé Laporta. Puis, il a expliqué que le club devait encore beaucoup d’argent à Messi !

La suite après cette publicité

« Oui on lui doit les salaires qui avaient été reportés par la direction précédente. Ces paiements se termineront en 2025. On les verse religieusement », a indiqué le patron du FC Barcelone, club dans le dur financièrement. Et quand on sait que l’Argentin touchait des sommes environnant les 70 millions d’euros par saison en Catalogne, nul doute que ça doit encore peser lourd dans les finances du club…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité