Dinamo Moscou : des nouvelles de Clinton Njie

Après plusieurs saisons passées à l'Olympique de Marseille, Clinton Njie a changé d'air l'été dernier. Direction la Russie et le Dinamo Moscou pour le Camerounais. Comment se passait sa saison jusqu'à l'arrêt lié au coronavirus ? Voici des éléments de réponse.

Depuis l'été 2019, Clinton Njie est un joueur du Dinamo Moscou
Depuis l'été 2019, Clinton Njie est un joueur du Dinamo Moscou ©Maxppp

Un faux départ. À l'été 2018, l'Olympique de Marseille cherchait à dégraisser afin de renflouer ses caisses. Plusieurs éléments, dont Clinton Njie, étaient placés sur la liste des joueurs pouvant s'en aller. L'ancien joueur de l'OL et de Tottenham avait d'ailleurs quelques prétendants, à l'image du Stade Rennais et surtout du Sporting CP. Le Camerounais s'était même rendu à Lisbonne afin de s'engager sous la forme d'un prêt payant d'une année. Mais le deal avait capoté au dernier moment à la fin du mois d'août. On évoquait notamment le fait que le profil de Njie ne faisait pas l'unanimité au sein de l'écurie lusitanienne. Mais un an plus tard, la deuxième tentative de départ du footballeur né en 1993 aura été la bonne. En effet, à l'été 2019, il est finalement parvenu à quitter la cité phocéenne afin de s'engager en faveur du Dinamo Moscou, qui a déboursé environ 6 M€. Une fois la nouvelle annoncée le 25 juillet, Clinton Njie avait livré ses premières impressions, ne cachant pas sa joie de relever un nouveau challenge.

La suite après cette publicité

« Une nouvelle étape de ma carrière commence et je suis heureux que cela soit au Dinamo Moscou. C’est un club connu et sérieux, qui construit maintenant une nouvelle équipe et se fixe de grands objectifs. J’ai pu parler à William Vainqueur, qui m’a parlé de la vie ici et donné les meilleures recommandations concernant le club et le championnat. Mathieu Valbuena a également joué ici et il a toujours parlé avec enthousiasme du Dinamo dans les médias français.» Puis, il avait ajouté : « J’ai regardé quelques matches du championnat de Russie et j’ai réalisé que le niveau était élevé, que les équipes jouent avec une grosse intensité. Donc ce sera intéressant. Je n’ai pas peur des difficultés et j’ai accepté le transfert assez rapidement. Je sais que l’équipe a des joueurs francophones, Charles Kaboré et Samba Sow, ce qui, bien sûr, m’aidera à m’adapter. Mais pour moi, le plus important est que nous parlions tous la langue du football. Je vais apprendre le russe, je pense que je dois le faire en tant que footballeur jouant en Russie. J’attends avec impatience de faire mes débuts sur le terrain avec le Dinamo ».

Njie au cœur des critiques

Mais avant de faire ses débuts sur le terrain, le Camerounais démarrait du mauvais pied puisqu'il a fait scandale suite à une vidéo intime publiée par erreur sur ses réseaux sociaux le 28 juillet. Ce qui n'était pas forcément l'idéal. Quelques jours après, il faisait ses premiers pas officiels le 3 août à l'occasion d'un choc face au Spartak (0-0). L'international camerounais est entré en jeu 24 minutes. Depuis, il a enchaîné les rencontres. Au total, il est apparu à 15 reprises cette saison; dont sept fois en tant que titulaire. Toutes les rencontres étaient en championnat d'ailleurs. Au niveau de ses statistiques, il a marqué un but. C'était le 27 octobre dernier face au CSKA (victoire 1-0). Ses prestations n'ont pas convaincu tout le monde, à l'image d'Andrey Kobelec. L'ancien milieu du club de la capitale russe n'a pas mâché ses mots à son sujet dans les colonnes de Sport Express. « Njie ne s’adapte pas dans un jeu de combinaison. Il a une bonne vitesse, mais il ne joue pas en passe. Son efficacité est très faible. Les fans de Marseille n’ont donc pas vainement remercié le Dinamo de l’avoir acheté. (...) Njie et tous les autres, c’est de l’argent que Dinamo a jeté par les fenêtres ».

Du côté de la presse, on attend beaucoup plus aussi à l'image de David Sansun, journaliste pour le site Russian Football News. «Njie pensait que la Russie serait une ligue facile où jouer, mais c'est très défensif et physique. Ce qui compense la qualité inférieure (de la ligue) en général. Njie n'a pas vraiment encore adopté le rythme de la ligue, bien qu'il ait déjà joué pas mal de rencontres. Il gaspille beaucoup de ballons et il est égoïste. Le Dinamo a fait de meilleurs coups avec des joueurs comme Igboun. En considérant le prix payé, ce n'est pas un bon transfert. Je pense que la plupart des gens ont prédit que ce serait le résultat». Après un dernier match joué le 7 mars, le championnat russe s'est arrêté suite à l'épidémie de coronavirus. Le football est donc en pause pour le Dinamo comme pour Clinton Njie, qui s'est marié il y a quelques jours d'ailleurs. Le Camerounais continue à se tenir prêt et échange beaucoup avec son coéquipier Charles Kaboré, qui l'a expliqué dans So Foot. «J’ai Clinton Njie au téléphone de temps en temps depuis que les entraînements ont été suspendus. On en parle, c’est le sujet de conversation du moment». Une pause avant de pouvoir peut-être repartir du bon pied au Dinamo Moscou !

Articles recommandés

Commentaires