Coupe du Monde 2022, Belgique : les étonnantes réactions des Diables Rouges après la déroute face au Maroc

Par Samuel Zemour
3 min.
Coupe du Monde 2022, Belgique : les étonnantes réactions des Diables Rouges après la déroute face au Maroc @Maxppp

Alors qu'ils auraient pu assurer leur qualification pour les huitièmes de finale, les Diables Rouges ont cédé après une prestation décevante contre le Maroc (0-2). Mais la Belgique ne s'inquiète pas.

La suite après cette publicité

La Belgique est bien loin de la Russie. Demi-finaliste du dernier Mondial 2018, les Diables Rouges entament la Coupe du Monde 2022 d'une manière bien plus délicate. Après une victoire très poussive contre le Canada en ouverture (1-0), les Belges avaient essuyé quelques critiques, dont celles de Kevin De Bruyne, qui avait assuré que la Belgique n'irait pas loin avec ce niveau de jeu. Mais après cette déroute encaissée contre le Maroc (2-0), où ils n'ont quasiment rien montré, la première place est compromise.

Avant d'affronter la Croatie pour une finale du groupe, Eden Hazard ne s'inquiète pourtant pas. Au micro de BeIN Sports, l'attaquant du Real Madrid a avoué être satisfait du niveau de jeu proposé. «Comme tout le monde, on est déçus, on voulait se qualifier, mais le Maroc a fait un très gros match(...) on ne fait pas un si mauvais match que cela, on n'a pas tout réussi ce qu'il fallait, on a eu des occasions, à nous de mieux faire. On a des joueurs de qualité, c'est vrai qu'on doit faire mieux, surtout qu'on a été moins bon contre le Canada», a-t-il d'abord expliqué.

À lire Angel Di Maria commente son avenir avec l’Argentine

«Le but encaissé ? Ce n'est pas une erreur»

Une réaction plutôt étonnante, mais Roberto Martinez, le coach des Diables Rouges, a soutenu cette version. «C'est un résultat difficile, car le premier but a déterminé le résultat. C'est une situation de jeu arrêté qui a changé la donne. Nous devons analyser ce match ensemble et bien réagir lors du prochain match. Nous avons eu de bons moments, mais nous n'avons pas pu créer de bonnes occasions. Nous n'avions que des demi-occasions. Au moment où nous avons encaissé le but, nous avons trop perdu notre organisation», a-t-il assuré sur la télévision belge.

La suite après cette publicité

«Le Maroc s'est mis derrière le ballon et nous n'avons pas pu passer. Nous devons nous préparer pour le troisième match ensemble. Personne au premier poteau sur le but ? Ce n'est pas une erreur, la façon dont nous avons défendu le coup-franc est la façon dont nous défendons ce genre de phases depuis 6 ans», ajoutait Martinez. Des réactions qui peuvent étonner, mais la Belgique est toujours deuxième de son groupe et ne veut pas se déstabiliser avant le match décisif contre la Croatie. Les Diables Rouges ne devront pas se louper.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité