Le PSG attaqué par le Real Madrid pour El Chadaille Bitshiabu !

Les jeunes talents du PSG donnent décidément des maux de tête à Leonardo et au PSG. Après avoir perdu Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche, le club de la capitale pourrait bien voir son nouveau crack lui filer entre les doigts. Mais cette fois-ci et c'est sans doute bien pire, le joueur n'a jamais évolué avec les pros puisqu'il n'a que 15 ans.

El Chadaille Bitshiabu. Ce nom ne vous dit rien, mais ce roc défensif d'1m96 fait l'objet de convoitises de toute l'Europe. Or, ce jeune joueur natif de Villeneuve Saint-Georges et seulement âgé de 15 ans est surtout un phénomène de précocité. Après avoir rejoint le PSG en 2017, El Chadaille Bitshiabu n'a pas mis longtemps à s'imposer chez les jeunes au PSG en étant régulièrement surclassé. Découvert par les observateurs lors du tournoi Al Kass il y a quelques mois, cet international U16 français avait brillé par sa maturité au poste de défenseur central, son physique impressionnant et la qualité de sa relance au pied. Des performances qui ont séduit les recruteurs des plus grands clubs européens qui rêvent d'arracher ce futur crack au PSG dont certains estiment même qu'il peut prétendre à déjà intégrer le groupe pro du PSG.

La suite après cette publicité

Le roc défensif (qui n'a pas signé d'ANS avec son club formateur), qui a repris l'entraînement avec les U19 du PSG, et son entourage négocient avec Leonardo, le directeur sportif du club de la capitale, et son adjoint, Angelo Castellazzi, la signature d’un contrat aspirant d’un an, assorti d’un contrat professionnel automatique à ses 16 ans. Malgré son jeune âge et l'incapacité des clubs à le recruter avant ses 16 ans, plusieurs formations font le forcing pour l'attirer dans leurs filets quitte à ne pas le faire jouer quelques mois.

C'est le cas du Bayern Munich et du Borussia Dortmund comme l'a révélé RMC. Mais selon nos informations, le club le plus chaud actuellement est le Real Madrid. Le club madrilène a même une sacrée longueur d'avance pour arracher ce grand talent à Paris. Si rien n'est perdu pour Leonardo et les siens, El Chadaille Bitshiabu, qui est libre depuis le 30 juin, est plus proche d'un départ que de rester à Paris. En cas de départ de ce joueur promis au plus bel avenir, la stratégie globale de la formation des jeunes talents, qui est déjà sacrément ébranlé depuis le départ de Kouassi et Aouchiche, en prendrait un sacré coup.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires