Stade de Reims : le point mercato de Jean-Pierre Caillot

Jean-Pierre Caillot président du Stade de Reims
Jean-Pierre Caillot président du Stade de Reims ©Maxppp

Le Stade de Reims peut se targuer d'afficher une certaine régularité sur le plan sportif. Cinquième à l'issue de la 28ème journée de Ligue 1, le club champenois achève finalement la saison à la sixième place suite au système de quotients appliqué par la LFP pour établir un classement définitif du championnat. Un procédé utilisé par la Ligue suite à la pandémie du coronavirus. Dans une interview accordée à RMC Sport, le président du Stade de Reims Jean-Pierre Caillot a évoqué le mercato estival pour son club. Comme nous vous le révélions, Hassane Kamara est courtisé par l'OM notamment, et Axel Disasi se trouve aussi dans le viseur de plusieurs clubs. L'occasion pour Caillot de revenir sur ces deux dossiers.

La suite après cette publicité

« Il n’y aura pas énormément de modification parce qu’on avait bien préparé la future saison en amont comme on a l’habitude de le faire maintenant. On intègre des joueurs en janvier en anticipant un peu les départs comme ça cela leur laisse le temps de s’intégrer. Pour cet été, on permet à Hassane Kamara d’aller vers un nouveau projet. Ça fait plusieurs années qu’il est là, il a passé un cap et il est tellement positif qu’il mérite de bonifier son travail effectué chez nous. Il y a des contacts avec un certain nombre de clubs. Le deuxième sujet concerne Axel Disasi puisqu’on a déjà intégré son remplaçant en janvier. Là aussi on a un joueur qui est arrivé chez nous de National, qui a gravit les échelons. Il a aidé le club a passé des caps. Pour ces joueurs là le club peut leur donner la possibilité, s’il s’y retrouve financièrement, de leur laisser la possibilité de découvrir un autre projet. Concernant Boulaye Dia, il fait partie du Stade de Reims. Il n’y a pas de véto présidentiel sur ce joueur. Mais je n’ai reçu aucune sollicitation pour lui comme pour d’autres. Nos deux sujets concernent Kamara et Disasi. On ne veut pas bouleverser notre effectif. Nos joueurs n’ont pas envie de partir. Et en ce qui concerne les arrivées éventuelles, il est possible, pratiquement certain, qu’un arrière gauche nous rejoigne et sans doute un autre joueur expérimenté pour encadrer nos nombreux jeunes, » a ainsi analysé le président de la formation champenoise. On devrait donc y voir plus clair dans les prochaines semaines à Reims...

.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires