Equipe de France : Didier Deschamps vole au secours de ses cadres en difficulté

Alors que plusieurs joueurs majeurs de l'Équipe de France sont en difficulté en club, Didier Deschamps a fait savoir que leur place en sélection était incontestable.

Didier Deschamps et Antoine Griezmann lors d'un entraînement des Bleus
Didier Deschamps et Antoine Griezmann lors d'un entraînement des Bleus ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce stage international va être une bouffée d'air frais pour plusieurs joueurs de l'Équipe de France. En particulier certains tauliers. On pense par exemple à Raphaël Varane, qui sort encore d'un match difficile face à Valence en Liga (défaite 4-1 à Mestalla). Depuis des semaines déjà, le défenseur est moins bien avec le Real Madrid et commence à essuyer de vraies critiques. Les noms d'Olivier Giroud et d'Antoine Griezmann ont également été évoqués par les journalistes présents lors de la conférence de presse de Didier Deschamps ce mardi. Mais le tacticien ne semble pas vraiment inquiet par la méforme de certains cadres.

« Ils ne sont pas au mieux ? Je vous laisse libre d'analyser la situation. Chaque cas est différent. Olivier Giroud c'est le temps de jeu le problème, pour Antoine Griezmann et Varane ce n'est pas ça le problème. Ils peuvent avoir des performances plus ou moins bonnes, je ne me fais pas de souci », a d'abord lancé l'entraîneur des Bleus, qui estime que la méforme de ses cadres est juste passagère et qu'elle ne doit pas remettre en question leur statut.

« Je ne vais pas remettre en doute mon opinion »

« Ce sont trois joueurs habitués au haut niveau, je ne me pose pas la question. Qu'ils n’aient pas de soucis physiques c'est déjà une bonne chose. Ils sont bien physiquement et je ne vais pas remettre en doute mon opinion à cause d'un match ou d'une période moins bien. C'est plus gênant le manque de temps de jeu même si en ce moment, c'est parfois bien que les joueurs puissent rater un match, qu'ils n'enchaînent pas deux ou trois matchs dans la semaine. Et pour maintenant, et pour la fin de saison. Il n'y a pas de remise en cause, j'ai des discussions avec eux, je sais ce qu'ils sont capables de faire. Moi j'analyse sur une période beaucoup plus longue qu’un ou deux matchs où ils peuvent être défaillants. Mais comme tous, ils savent qu'ils doivent maintenir le meilleur niveau de performance possible », a confié l'ancien coach de l'Olympique de Marseille. On rappelle qu'Antoine Griezmann a certes marqué deux buts sur les trois derniers matchs du Barça, mais a aussi manqué bon nombre d'occasions dans ces mêmes rencontres.

Le plan de Deschamps est donc clair. La place des joueurs en question n'est clairement pas en danger, et cette réflexion peut aussi s'étendre à des joueurs comme Paul Pogba ou Clément Lenglet, qui traversent aussi des zones de turbulences à Manchester et Barcelone. Ces rencontres face à la Finlande, au Portugal et à la Suède sont donc l'occasion idéale pour eux de retrouver des sensations. Parce que si la situation venait à s'éterniser, notamment pour un joueur comme Lenglet qui n'a pas le statut des autres noms cités, cette place en Equipe de France pourrait bientôt s'envoler...

Plus d'infos

Commentaires