Tottenham : le retour en grâce de Gareth Bale

Sur la pente ascendante, Gareth Bale redevient décisif et régulier avec Tottenham. De quoi récolter les louanges de José Mourinho.

José Mourinho et Gareth Bale lors d'un match des Spurs
José Mourinho et Gareth Bale lors d'un match des Spurs ©Maxppp
La suite après cette publicité

«Vous vous souvenez de moi ?». La une du Times fait la part belle ce lundi à Gareth Bale (31 ans). Ce dimanche, le Gallois de Tottenham s'est en effet rappelé au bon souvenir des observateurs en inscrivant contre Burnley (0-4, 26e journée) son premier doublé depuis son retour en Premier League l'été dernier. Surtout, c'est son premier but en championnat depuis le 1er novembre, une éternité. Le gaucher a également ajouté une passe décisive à son actif face aux Clarets.

Une performance remarquée, qui lui a valu les compliments appuyés de José Mourinho, d'ordinaire plutôt dur ou évasif lorsqu'il s'agit d'évoquer son cas face à la presse. «Il n'y a pas un seul manager au monde qui n'alignerait pas Bale s'il est en bonne condition physique. Ce n'est pas une question de buts, mais de performance physique. Il n'est pas plat. Il a de la vitesse dans ses actions», a confié le manager des Spurs en conférence de presse d'après-match, très satisfait.

Des stats à la hausse

Forcément, le natif de Cardiff, lui aussi, avait le sourire après la rencontre. «Je me suis bien senti. Ma forme revient. Je suis heureux depuis le début de la saison. Dans le vestiaire, je me sens bien et je m'amuse et je suis sûr que ça se voit sur le terrain», a-t-il glissé, relayé par le Telegraph. Sa copie contre Burnley est une confirmation de son regain de forme. Toutes compétitions confondues, il est en est à quatre réalisations et trois passes décisives sur ses quatre derniers matches.

Certes, l'opposition n'était pas des plus relevées (les Autrichiens de Wolfsberger à deux reprises puis Burnley donc) et cela demande confirmation face à des adversaires plus coriaces. Mais les signes, comme ce sprint le long de la ligne de touche dans le premier quart d'heure, ne trompent pas. En Espagne, As se frotte les mains de ce match plein, espérant que cela pousse Tottenham à lever l'option d'achat incluse dans son prêt en provenance du Real Madrid, tandis que Marca compare ses stats à celles d'Eden Hazard, Vinicius Jr et Marco Asensio. Ce Bale-là ne laisse clairement pas indifférent.

Plus d'infos

Commentaires