PSG-Dijon : les notes du match

Au terme d'un match disputé sur un rythme plutôt tranquille, le champion de France fait le job et s'impose sans trembler 4-0. Moïse Kean et Kylian Mbappé en ont profité pour inscrire un doublé.

Neymar a joué de vilains tour à la défense dijonnaise
Neymar a joué de vilains tour à la défense dijonnaise ©Maxppp
La suite après cette publicité

A l'occasion de la huitième journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain accueillait le DFCO au Parc des Princes. Si le champion de France a enchaîné cinq victoires consécutives en championnat, ce dernier a rendu les armes mardi en Ligue des champions face à Manchester United (2-1). Après cet échec européen, les hommes de Thomas Tuchel devaient absolument relancer la machine. Le technicien allemand appréhendait cette rencontre avec une multitude d'absences (Marco Verrati, Leandro Paredes, Mauro Icardi, Thilo Kehrer et Idrissa Gueye blessés, Di Maria et Kurzawa suspendus). De son côté, le DFCO avait tenu tête au Stade Rennais (1-1) le week-end dernier et rêvait de contrecarrer les plans parisiens ce soir.

Pour ce match de 21 heures, le PSG se présentait en 4-4-2 avec le duo Kean, Sarabia en pointe et Danilo Pereira aligné en charnière centrale. Stéphane Jobard alignait un 4-3-3 avec le trio Chouiar, Baldé, Konaté en attaque. Le PSG démarrait idéalement la rencontre en ouvrant rapidement le score. Bien décalé sur la gauche par Marquinhos, Bakker distillait un bon centre pour Keane qui coupait la trajectoire et surprenait Allagbé (1-0, 3e). Les opportunités se multiplient et le DFCO ratait de peu l'égalisation. Suite à une mauvaise transmission de Marquinhos, Baldé surgissait et butait sur Rico (7e). Le match partait sur des bases élevées et les champions de France rataient le break. Bien décalé sur la droite, Sarabia distillait un bon centre pour Neymar dont la tête heurtait le poteau (8e).

Moïse Kean et Kylian Mbappé s'offrent un doublé

Les hommes de Tuchel frôlaient la correctionnelle avec Ebimbe qui se faufilait dans la défense parisienne et décochait une lourde frappe qui filait juste à côté (19e). Le PSG réalisait le break juste avant la demi-heure de jeu. Bien lancé par Draxler dans la profondeur, Neymar accélérait et décalait Kean qui n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (2-0, 23e). Très plaisante, la rencontre se matérialisait par de belles occasions. Titulaire d'un soir, Sergio Rico devait s'employer sur un coup-franc frappé par Chouiar (25e). Les occasions se multipliaient pour les Parisiens mais Sarabia (30e) puis Danilo (31e) butaient sur Allagbé. Au retour des vestiaires, le PSG serein avec ses deux buts d'avance se portaient à l'offensive avec Neymar qui voyait sa frappe bien captée par Allagbé (48e) et Moïse Kean qui ne cadrait pas sa frappe (50e). Très souvent à la baguette, Neymar distillait un bon centre second poteau pour Sarabia dont la volée était repoussée par Allagbé (53e).

Le DFCO réagissait de manière sporadique et Ebimbe profitait de l'apathie parisienne pour solliciter de près Rico (58e). Dans le dernier quart d'heure, les hommes de Stéphane Jobard se procuraient une belle occasion suite à un ballon perdu par Diallo. Ebimbe servait Baldé au six mètres qui ne cadrait pas (75e). Le PSG réagissait sur un contre avec Rafinha à la baguette qui servait Neymar dont le piqué ne surprenait pas Allagbé (76e). En fin de match, le Paris Saint-Germain pliait la rencontre. Neymar servait Mbappé qui après un passement de jambes ajustait Allagbé (3-0, 82e). Dans les ultimes minutes, Paris s'offrait un dernier éclair offensif. Neymar sur la gauche effectuait une passe laser pour Sarabia qui servait sur un plateau Mbappé. Le champion du monde poussait le ballon tranquillement au fond des filets (4-0, 88e). Grâce à ce sixième succès de la saison, le PSG prenait provisoirement les commandes du championnat.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.

Retrouvez le classement de Ligue 1 ici.

L'homme du match : Neymar (7,5) : le génie brésilien s'est rapidement procuré une belle opportunité dans le match. Suite à un bon centre de Sarabia, l'international auriverde voit sa tête heurter le montant (8e). La star brésilienne après un long rush s'est mué en passeur décisif pour offrir un doublé à Moïse Kean (2-0, 23e). Dans tous les bons coups offensifs de son équipe, l'ancien Barcelonais s'est souvent retrouvé à la dernière passe comme sur la frappe de Sarabia (30e). Largement au dessus techniquement, il a souvent essayé de faire briller ses partenaires comme sur sa passe pour Kean (50e). Le numéro dix parisien a manqué une belle occasion sur un excellent service de Rafinha. Son petit piqué n'a pas inquiété Allagbé (76e). Passeur décisif sur le troisième but marqué par Mbappé (82e). Son éclair de génie amène le quatrième but du PSG (88e). Une belle copie rendue ce soir face à la lanterne rouge de Ligue 1.

PSG

  • Rico (5,5) : titularisé suite au forfait de Navas, le portier espagnol sauve les siens face à Baldé (7e) puis sur un coup-franc frappé par Chouiar (25e). Bien vigilant sur la tentative d'Ebimbe (58e).

  • Bakker (5,5) : le latéral gauche néerlandais n'a pas mis longtemps à se distinguer. Son excellent centre permet à Kean d'ouvrir le score (1-0, 3ème ). Pas toujours à l'aise sur le plan défensif, l'ancien joueur de l'Ajax s'est fait bouger par instants dans le premier acte. Sa qualité de centres reste intéressante. S'est montré plus juste dans ses interventions défensives dans le second acte.

  • Diallo (4) : l'ancien joueur du Borussia Dortmund formait une charnière centrale inédite avec Danilo Pereira. Et cela s'est ressenti dans les premières minutes du match où les Dijonnais se sont procurés quelques opportunités. Rarement mis en difficultés par la suite, l'ancien joueur du BVB s'est évertué à relancer proprement. Il perd un ballon qui provoque l'occasion de Baldé (75e).

  • Marquinhos (5,5) : pour son retour dans le onze parisien, le capitaine positionné dans l'entrejeu est à l'origine du premier but. Son décalage permet à Bakker de se retrouver en bonne position pour centrer (1-0, 3ème). Un peu moins inspiré sur une mauvaise transmission qui aurait pu profiter à Baldé (7e). Positionné dans l'entrejeu pour déclencher le contre pressing, le numéro cinq brésilien a joué tranquille sans avoir réellement besoin de hausser son niveau. Un retour aux affaires tranquille. Remplacé à la 71e par Ruiz

  • Dagba (5,5) : aligné côté droit de la défense parisienne, le titi parisien s'est distingué par son sérieux défensivement, et une influence offensive limitée dans le premier acte. Le latéral droit parisien a pris plus d'initiatives offensives au retour des vestiaires, bénéficiant d'une certaine liberté dans ses démarches.

  • Danilo (4,5) : la nouvelle recrue parisienne était alignée à un poste inhabituel de défenseur central ce soir. Son association avec Diallo a connu quelques balbutiements en début de match, ce qui a provoqué quelques opportunités pour le DFCO. L'international portugais s'est évertué à jouer simple dans ses relances. Sa tête suite à un coup-franc frappé par Sarabia a été bien repoussée par Allagbé (31e). Le second acte fut beaucoup plus tranquille pour l'ancien joueur du FC Porto.

  • Rafinha (6) : le milieu brésilien enchaînait sa deuxième titularisation en Ligue 1. L'ancien joueur du Barça est intéressant par sa qualité dans l'utilisation du ballon. L'intéressé est capable de casser des lignes avec ses transmissions vers l'avant, et sa qualité technique reste un argument précieux dans la conservation du ballon. Sa passe laser dans le second acte aurait pu profiter à Neymar (76e). Remplacé à la 84e par Fadiga

  • Draxler (6) : très impliqué en ce moment dans la rotation effectuée par Thomas Tuchel, le milieu allemand était associé à Rafinha et Marquinhos au milieu. Son excellente passe en profondeur est à l'origine du deuxième but parisien (23e). Très mobile, l'international allemand a souvent réussi à se démarquer grâce à ses déplacements intéressants. Il doit quitter prématurément ses partenaires sur blessure. Remplacé à la 58e par Herrera qui est à l'origine du troisième but parisien marqué par Mbappé (82e).

  • Neymar (7,5) : voir ci-dessus.

  • Sarabia (5,5) : titularisé par Thomas Tuchel ce soir, l'ailier espagnol aurait pu se muer en passeur décisif pour Neymar (8e). Positionné le plus souvent dans le couloir droit de l'attaque parisienne, l'international ibérique s'est procuré une belle occasion sur un bon service de Neymar (30e). L'ancien joueur du Séville FC s'est distingué par quelques mauvais choix dans les offensives parisiennes. Le principal protagoniste n'a pas su profiter d'un bon centre de Neymar pour marquer le troisième but parisien (53e). Le numéro 19 a complètement disparu de la circulation avant de surgir pour offrir une passe décisive à Mbappé en fin de match (4-0, 88e).

  • Kean (6) : titularisé à la pointe de l'attaque parisienne ce soir, l'international italien a inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs. L'ancien joueur d'Everton coupe bien la trajectoire d'un centre distillé par Bakker (1-0, 3ème). L'attaquant italien très à son avantage ce soir, profitait d'un caviar de Neymar pour marquer son premier doublé avec le PSG (2-0, 23e). Très souvent sollicité par Neymar, l'intéressé manque une belle occasion au retour des vestiaires (50e). La belle soirée du numéro 18 s'arrêtera sur un coup suite à un contact avec un défenseur dijonnais. Remplacé à la 73e par Mbappé qui a profité d'un service de Neymar pour inscrire le troisième but du PSG (82e). Le champion du monde profite d'un caviar de Sarabia pour s'offrir un doublé (4-0, 88e).

DFCO

  • Allagbé (3,5) : Le dernier rempart du DFCO a comme on pouvait s'y attendre, vécu un match très compliqué ce soir. Ne pouvant rien faire sur les deux buts de Moise Kean (3e, 23e) et de Mbappé (88e), le portier béninois a vu les assauts parisiens se multiplier dans sa surface et a été tout heureux de voir la tête de Neymar s'écraser sur le poteau (8e). Il a néanmoins retardé l'échéance par moments en sortant de belles parades (29e, 32e, 75e), avant de voir le ballon passer entre ses jambes sur le troisième but du PSG signé Mbappé (82e).

  • Ngonda (3) : S'il n'est pas concerné par les deux premiers buts du PSG, le latéral gauche acculé en défense, a à l'instar de sa défense subi les multiples assauts parisiens. Peu précis dans ses transmissions de balles (29e), il a laissé Mbappé seul au second poteau sur le deuxième but du Français (88e).

  • Panzo (3) : mis en difficulté d'entrée de match, le tout jeune défenseur axial anglais a vu Moise Kean le devancer rapidement et tendre la jambe pour inscrire le premier but des Parisiens (3e). Une situation qui s'est souvent reproduite au cours de match et qui a poussé ce dernier à commettre des fautes inutiles (69e).

  • Ecuele Manga (2,5) : Sans réelles surprises, l'ancien lorientais a vécu une soirée pour le moins compliquée. Attentiste à l'instar de ses partenaires défensifs sur l'ensemble des buts du PSG, il a néanmoins tenté de retarder l'échéance en en intervenant bien devant Kean et Danilo (39e, 44e). Cependant, il s'est littéralement fait dévorer par Mbappé sur le troisième but des joueurs de la capitale (82e) et par Neymar sur le quatrième but des locaux (88e).

  • Boey (3,5) : le latéral droit a vécu une sale soirée ce soir. Pris de vitesse dans son couloir par Bakker sur l'ouverture du score parisienne de Moise Kean (3e), le jeune joueur prêté par Rennes a souvent été pris dans son dos ce soir tant les courses incessantes de Bakker et Neymar ont fait souffrir le jeune défenseur. Il a néanmoins fait preuve d'envie et n'a rien lâché malgré le score. Remplacé à la 79e par Chafik.

  • Ndong (3) : globalement bousculé, le milieu de terrain a été transparent et n'a clairement pas eu l'impact espéré dans ce milieu de terrain. Frustré de certaines décisions arbitrales, l'ancien Guingampais est par moments sorti de son match, entraînant quelques pertes de balles dangereuses (51e).

  • Lautoa (2,5) : imprécis dans ses transmissions (19e), l'ancien milieu de terrain lorientais n'a pas pesé dans le milieu de terrain et a vu les hommes de Thomas Tuchel les obliger à se regrouper trop souvent dans leur partie de terrain. Auteur de fautes dangereuses évitables (48e, 52e). Remplacé à la 55e par Diop qui a comme ses partenaires du faire des fautes pour arrêter le calvaire ce soir.

  • Ebimbe (5) : auteur de l'occasion dijonnaise la plus dangereuse du premier acte, le tout jeune milieu de terrain français a tenté tant bien que mal de faire parler sa vivacité balle au pied sur les rares opportunités des siens. Pas loin d'offrir un but à son équipe après deux bons rushs en solitaire, en vain (20e, 36e). Pas avare d'efforts, il a été le plus dangereux côté dijonnais et surtout le proche d'inscrire un but (58e, 76e).

  • Chouiar (4) : L'ailier gauche dijonnais a comme toute son équipe du défendre la majeure partie de la rencontre. Lorsqu'il a tenté d'intervenir devant Neymar du bout du pied, le Français a vu Kean reprendre ce dernier et inscrire son second but de la soirée. Néanmoins, le joueur de 21 ans a tant bien que mal tenté des choses offensivement (25e, 32e) et a tiré un nombre de coups de pieds arrêtés impressionnant.

  • Baldé (3) : s'il a par moments gratté de bons ballons (7e), l'ailier droit guinéen n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent offensivement ce soir. Il a comme beaucoup de ses coéquipiers passé beaucoup de temps à défendre sans cesse dans sa propre moitié de terrain. Et lorsqu'il a eu des occasions, le joueur de 24 ans ne s'est pas appliqué et a raté complètement le cadre (41e, 75e). Remplacé à la 80e par Scheidler qui n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent.

  • Konaté (2,5) : arrivé il y a peu en provenance d'Amiens, le nouvel avant-centre a littéralement été invisible en première période et s'est seulement fait remarquer en écopant d'un carton jaune après une brouille avec Neymar (45+1). Sa deuxième mi-temps n'a pas été bien meilleure, même si pour sa défense, le Sénégalais n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent offensivement tant les occasions parisiennes ont été nombreuses. Remplacé à la 70e par Celina qui a tenté d'apporter du danger dans la défense parisienne, en vain.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires