Les gros chantiers de Naples

Leader au classement de Serie A après un début de saison presque parfait, Naples fait face à de sacrés dilemmes en coulisses.

Les gros chantiers de Naples
Les gros chantiers de Naples ©Maxppp

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Naples vient d'enchaîner 7 victoires en 7 journées de Serie A. Cerise sur le gâteau, la place de leader au classement. Luciano Spalletti, arrivé cet été sur le banc pour relancer les Partenopei, peut donc avoir le sourire. Oui mais voilà, l'équilibre est fragile, notamment en raison de la situation économique de l'écurie présidée par Aurelio De Laurentiis et de celle de plusieurs cadres.

La suite après cette publicité

Capitaine, Lorenzo Insigne (30 ans) est en fin de bail en juin 2022. Les négociations sont ouvertes concernant une prolongation, mais le champion d'Europe n'a pour l'heure pas vu ses exigences salariales exaucées (il émarge actuellement à 4,7 M€ nets par an et en espère au moins 6 pour rempiler). Plusieurs clubs sont à l'affût (Inter, Manchester United et la Major League Soccer notamment) et l'avancée des discussions pourrait avoir une influence sur la suite de sa saison.

Insigne et Mertens, affaires sensibles

Meilleur buteur de l'histoire du club (135 réalisations toutes compétitions confondues), Dries Mertens (34 ans) arrive lui aussi en fin de contrat en juin 2022. Et s'il dispose d'une clause de prolongation pour une année supplémentaire, rien ne dit qu'elle sera activée, au regard de son utilisation cette saison (une petite apparition seulement) et de ses émoluments estimés à 4 M€ nets par an. Entre raison et sentiments, ces deux cas s'annoncent très sensibles...

Trois autres joueurs voient leurs contrats expirer en juin 2022. Il s'agit de trois anciens de Ligue 1 : le gardien international colombien David Ospina (ex-Nice, 1,6 M€ net par an), le latéral gauche international algérien Faouzi Ghoulam (ex-ASSE, 4 M€ nets par an) et le latéral droit Kevin Malcuit (ex-LOSC, 1,2 M€ net par an). La question de leur avenir se posera également. D'autant que, pour remplacer les deux derniers cités, les profils ont déjà été ciblés.

La Gazzetta dello Sport explique en effet que les Napolitains travaillent activement sur Reinildo (27 ans, Lille) à gauche et Noussair Mazraoui (23 ans, Ajax) à droite. Deux internationaux - mozambicain et marocain - libres eux aussi en juin 2022. Il n'y a pas de petites économies pour tenter malgré tout de rester compétitif. Gare toutefois à ne pas perturber la bonne marche actuelle d'un groupe qui marche sur l'eau en Italie...

Plus d'infos

Commentaires