OL : Rudi Garcia se lâche sur l'affaire Houssem Aouar

Malgré lui, le club rhodanien a cristallisé l'attention suite à la mise à l'écart d'Houssem Aouar pour le match face à Reims. Une décision qu'a commenté l'entraîneur lyonnais en conférence de presse. Et son analyse demeure limpide, l'institution doit passer avant les états d'âme de chacun.

Rudi Garcia sur le banc de l'OL
Rudi Garcia sur le banc de l'OL ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'Olympique Lyonnais se serait bien passé d'une telle polémique. Sur une pente sportive ascendante ces dernières semaines, l'OL s'est installé le week-end dernier sur le podium de Ligue 1 grâce à son succès étriqué à Angers (1-0). Avant la réception du Stade de Reims dimanche à 13 heures au Groupama Stadium (match à suivre en direct commenté sur notre live), la quiétude devait donc régner du côté du Groupama Training Center mais la réalité demeure tout autre. En effet, la direction lyonnaise a dû gérer le cas Houssem Aouar (22 ans) ces dernières heures.

Le milieu lyonnais avait refusé dimanche dernier d'effectuer un travail foncier avec les joueurs non-utilisés face à Angers. L'intéressé avait notamment prétexté l'état de la pelouse du stade Raymond Kopa pour ne pas réaliser ces exercices physiques après le match. Mais Juninho, Vincent Ponsot et Jean-Michel Aulas ont décidé qu'outrepasser les ordres du staff technique constituait un affront dans la vie du groupe professionnel rhodanien.

Rudi Garcia voulait sanctionner Aouar

Les hautes sphères lyonnaises n'ont pas tergiversé sur le sujet en sanctionnant l'international français. Ainsi, Houssem Aouar ne sera pas convoqué pour le match de dimanche face au Stade de Reims. Présent en conférence de presse ce vendredi, Rudi Garcia n'a pu éluder ce dossier brûlant. Et l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais a accepté d'aborder le sujet, mais avec une certaine fermeté. Histoire de distiller un message limpide : on ne plaisante pas avec l'institution OL.

« Je vais répondre une seule fois sur le sujet. Il était logique de prendre des sanctions, j'en avais proposé moi-même. L'institution a décidé d'enlever Houssem du groupe pour Reims. Je respecte évidemment la décision de l'institution, je suis d'avis que ces cas se règlent en interne. On a été souvent dans la polémique récemment, il y a eu des fake news aussi. Il y a peut-être autre chose à dire que ça sur l'OL en ce moment. Je n'ai pas vu de polémique sur la semelle prise par Cherki à Angers par exemple, » a ainsi lâché un Garcia visiblement remonté sur le contexte anxiogène régnant autour de son équipe malgré une réelle embellie sportive. La rencontre face à Reims permettra-t-elle d'offrir plus de sérénité à l'OL et de tourner la page Aouar ? Réponse dimanche à partir de 13 heures...

Plus d'infos

Commentaires