La nouvelle sortie provocante de Kylian Mbappé envers le PSG !

Par Noah Thouery - Josué Cassé
3 min.
Kylian Mbappé sous les couleurs du PSG @Maxppp

Sous contrat jusqu’en juin 2024 au Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé n’a pas l’intention de prolonger son aventure parisienne au-delà. En attendant, le Bondynois s’est fendu d’une nouvelle sortie remarquée dans un entretien accordé au magazine France Football. Le club de la capitale appréciera…

Souvent critiqué ces derniers temps, Kylian Mbappé vit sous le feu des projecteurs depuis ses débuts à l’AS Monaco. Habitué des critiques, le natif de Bondy anime le mercato, une fois de plus, avec son désir de rejoindre le Real Madrid en refusant de prolonger au Paris Saint-Germain. Un brouhaha récurrent qui fait passer les performances et le niveau extraordinaire de la star de l’équipe de France au second plan. Interrogé par le magazine France Football à propos d’un certain manque de considération, Kylian Mbappé s’est livré comme rarement.

La suite après cette publicité

«Est-ce que les gens banalisent mes performances ? Oui mais, en même temps, je ne leur en veux pas. En France, on m’a vu grandir, on me voit tout le temps, au PSG tous les week-ends ou en sélection. Et ça fait des années que je marque beaucoup. Donc, pour les gens, ça devient normal. Je ne me suis jamais plaint que mes performances soient banalisées. Je suis jeune et j’ai eu la chance d’être observateur, il n’y a pas si longtemps que ça, avant d’être acteur. Et moi-même, je banalisais ce que faisait Messi, ce que faisait Cristiano Ronaldo, ce que faisaient les grands joueurs», a tout d’abord lancé le numéro 7 du PSG avant de tancer le club de la capitale…

À lire PSG : les raisons du coup de moins bien de Lucas Beraldo

KM7 pointe le contexte difficile au PSG !

«On est dans une société de consommation, où prime le 'c’est bien, mais fais encore’. Et le fait que je sois juste à côté, à Paris… Je pense que jouer au PSG, ça n’aide pas beaucoup car c’est une équipe clivante, un club clivant. Donc, bien sûr que ça attire les mauvaises langues mais ça ne me gêne pas car je sais ce que je fais et comment je le fais». Une nouvelle sortie qui ne manquera pas de faire réagir au sein du board parisien, actuellement en plein bras de fer avec le champion du monde 2018 pour tenter de le faire prolonger. Une chose est sûre, l’intéressé semble, plus que jamais, vouloir être le seul garant de sa carrière.

La suite après cette publicité

«Je repousse les limites pour moi d’abord. Les gens n’aiment pas trop qu’on dise ça, mais une carrière, c’est égoïste, c’est la tienne, c’est ce que tu laisses en héritage. De base, je suis un éternel insatisfait, donc je ne suis jamais impressionné par ce que je fais. C’est déjà une première clé pour me comprendre car tout ce que je réalise, je me dis que je peux le refaire et en mieux. J’ai cette faim de gagner. Je ne veux pas être dans une équipe juste là pour participer. C’est pour ça que certaines fois on pense que je suis arrogant. Car je déteste juste participer. Ce n’est pas dans ma nature, ce n’est pas ce que je suis et je n’ai pas peur de dire ce que je veux quand bien même les choses ne se passent pas comme je l’aurais voulu. Je n’ai pas peur de l’échec non plus, il fait partie de la carrière d’un footballeur. Mais j’ai l’intime conviction que je suis né pour gagner et je veux le montrer à tout le monde».

Le PSG est-il assez ferme avec Kylian Mbappé ?

Frustré par les échecs réguliers du PSG en Ligue des Champions, l’international tricolore (70 sélections, 40 buts) a ainsi rappelé que sa seule ambition était de gagner. Au PSG ou ailleurs ? L’intéressé a, là aussi, était clair. «C’est très simple, je suis un compétiteur, quand je joue, c’est pour gagner. Et peu importe avec qui tu vas me faire jouer, peu importe mon maillot, peu importe l’endroit, peu importe l’année, je ne serai jamais rassasié de gagner, encore plus un trophée que je n’ai pas remporté comme la Ligue des champions». Des propos plutôt inquiétants pour le champion de France en titre, plus que jamais sous pression dans ce bouillant feuilleton !

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité