OM : la surprise Konrad de la Fuente

Recrue la moins clinquante, peut-être, de l'OM pour l'instant, Konrad de la Fuente est celui qui a fait lever les supporters pendant ces quelques matches de préparation. Avant, pourquoi pas, de le faire en Ligue 1 ?

Konrad de la Fuente et Pablo Longoria
Konrad de la Fuente et Pablo Longoria ©Maxppp
La suite après cette publicité

« L’Olympique de Marseille est parvenu à un accord avec le club espagnol, FC Barcelone, pour le joueur Konrad de la Fuente. Après le succès de sa visite médicale, il s’est engagé avec le club olympien pour un contrat de 4 ans. Il est la première recrue olympienne de ce mercato estival 2021 », pouvait-on lire sur le site de l'OM le 29 juin dernier.

Pour être honnête, personne ne savait vraiment ce que valait cet ailier virevoltant de 20 ans, qui avait fait les beaux jours de l'équipe B du Barça. Mais, connaissant Pablo Longoria, on se doutait que c'était une pioche intéressante. Alors, forcément, on attendait avec impatience de voir ses premiers pas sous les couleurs phocéennes en match de préparation.

Contre le Servette, l'Américain est entré en jeu et il s'est montré à son aise puisque l'OM était à égalité et que c'est lui qui a offert les deux derniers buts à Dario Benedetto après un travail exceptionnel sur son côté gauche. Sa puissance, sa vélocité et sa technique ont fait énormément de mal aux Suisses, puis à Benfica lorsqu'il est entré en jeu.

Une belle complicité avec Payet

Ce mercredi, contre l'AS Saint-Étienne, il était, pour la première fois, titulaire. Dès la troisième minute, il contrôle un ballon de manière exceptionnelle, sur une passe improbable de Dario Benedetto, avant de battre Etienne Green d'une frappe pied gauche limpide. Mais on ne peut pas résumer sa rencontre à cette simple réalisation.

En effet, la plupart des actions dangereuses de l'OM sont venues de lui et sa complicité avec Dimitri Payet est déjà flagrante. Contre les Stéphanois, il a été une nouvelle fois virevoltant, aidant aussi à fermer son couloir. Lors de la dernière demi-heure, alors qu'il était le seul rescapé de la ligne offensive titulaire (Payet et Benedetto étant sortis), il aurait dû offrir un but à Bamba Dieng, qui mettait trop de temps à réaliser son enchaînement.

Jorge Sampaoli décidait de le faire sortir à la 77e minute (pour Luis Henrique) et il avait droit à une belle acclamation du public et des chants à sa gloire. Il est donc la bonne surprise de cette préparation, à confirmer contre Villarreal ce samedi et pourquoi pas honorer sa première titularisation en Ligue 1 le dimanche 8 août contre Montpellier.

Plus d'infos

Commentaires