Laurent Blanc a de grandes chances de retrouver un club cet été

Toujours sans poste depuis son départ du PSG en 2016, Laurent Blanc a été cité récemment à Fenerbahçe, Valence et même à Bordeaux sans que cela ne se concrétise, pour le moment. Pourtant, l'entraîneur français n'a jamais semblé être aussi proche d'un retour d'après son conseiller.

Laurent Blanc évoque le choc entre la Juve et l'OL
Laurent Blanc évoque le choc entre la Juve et l'OL ©Maxppp

Voilà 4 ans maintenant que Laurent Blanc n'a pas repris du service. Depuis la fin de sa mission qu PSG, le Cévenol a été annoncé dans pas mal de grands clubs comme le Barça, l'Inter ou encore Manchester United, des équipes dans lesquelles il a évolué durant sa carrière de joueur. Il n'a finalement jamais été choisi et a dû revoir ses exigences à la baisse mais même à l'OL à l'automne dernier, il a été devancé par Rudi Garcia pour prendre la suite de Sylvinho. Pour retrouver un banc de touche, il s'est même séparé de ses agents historiques Alain Migliaccio et Jean-Pierre Bernès pour se rapprocher de Jorge Mendes et de son réseau.

La suite après cette publicité

Cette nouvelle association payera peut-être car l'ancien sélectionneur de l'équipe de France a récemment été approché par Valence en Espagne. Le président du club espagnol Peter Lim est très proche de Jorge Mendes mais rien ne dit que Laurent Blanc sera choisi, lui qui doit faire face à une forte concurrence ibérique représentée quelques pointures comme Ernesto Valverde ou encore Quique Sanchez Flores. On devrait rapidement en savoir plus. En cas de nomination au poste, le Français viendrait sans doute avec Franck Passi en adjoint, lui qui est maintenant libre depuis son départ de Niort à la fin de la saison, même si récemment cette information a été remise en cause par RMC.

Laurent Blanc à « 90 % » de chance de trouver un club cet été

En tout cas, la piste menant à Fenerbahçe semble bien être terminée alors qu'il a été annoncé très proche du club turc pendant le mois d'avril. Il reste donc Bordeaux, qu'il a déjà mené vers les sommets entre 2007 et 2010 avec un titre de champion de France à la clé en 2009. En concurrence avec son ancien adjoint Jean-Louis Gasset, il exigerait un salaire trop élevé pour les finances girondines, malgré l'implication direct de Frédéric Longuépée dans ce dossier. Décidément, l'ancien défenseur central ne parvient pas à trouver chaussure à son pied et pourtant, il n'a jamais semblé être aussi proche d'un retour.

C'est son conseiller Alain Migliaccio, avec qui Laurent Blanc s'est remis, qui l'assure dans les colonnes du JDD, estimant à « 90 % » les possibilités de revoir l'ex-entraîneur du PSG à la tête d'un club cet été. « Là, ça lui manque », envoie-t-il avant de préciser les souhaits de son protégé. « Il a eu une proposition de Chine mais ce n’est pas une question d’argent. Ce n’est pas non plus un homme de coups comme Mourinho. Il veut un projet qui lui convienne avec des gens sérieux. » Le retour aux affaires de Laurent Blanc n'a jamais semblé aussi proche. Il reste à savoir dans quel club et dans quelle conditions, lui qui a souvent fixé des exigences trop élevées, ce qui a mis un énorme coup de frein à sa carrière d'entraîneur.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires