Sochi : Adil Rami raconte son confinement

Depuis des semaines déjà, les joueurs n'hésitent pas à raconter la façon dont ils vivent leur confinement, et ce en fonction des pays dans lesquels ils évoluent. Adil Rami, qui a débarqué à Sochi cet hiver, avait probablement imaginé un autre scénario pour ses premiers pas en Russie. Le défenseur tricolore de 34 ans s'est exprimé dans l'émission Team Duga sur RMC Sport.

« C'est un peu compliqué, en plus je suis loin des enfants et de la famille mais ça va, j'ai trouvé ma routine. On est confiné nous aussi, ça y est. Pour ma part je vivais à l'hôtel, mais l'hôtel a fermé hier, donc j'ai dû trouver un appartement. J'ai emménage une chambre avec pas mal de matos pour travailler, et après c'est Playstation, Facetime, les réseaux sociaux et compagnie… Je ne me plains pas, je cherche toujours à trouver du positif dans chaque galère. Je fais deux séances par jour. Il me manque un vélo d'appartement, je suis en train de voir comment je peux commander ça mais sinon ça va, il y a plein de séances proposées sur les réseaux sociaux, notamment avec Steve Savidan. Ces séances-là c'est du bonus, en plus de ça j'ai mes propres séances, mon propre planning fait par le club. Plus je m’entraîne, mieux je me sens », a expliqué le champion du monde 2018, qui a donc de quoi s'occuper pendant ces longues journées.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires