Mercato : pourquoi l’OM a changé de cap

Par Constant Wicherek
3 min.
Mercato : pourquoi l’OM a changé de cap @Maxppp

Au départ l’OM voulait recruter deux éléments offensifs et prolonger son attaquant Bamba Dieng. Aujourd’hui, les Marseillais ont recruté un milieu offensif en la personne de Malinovskyi, ont changé de braquet, cherchent un buteur et veulent voir partir Bamba Dieng. Un réel changement de cap.

La suite après cette publicité

On le savait, cet hiver allait être très chaud pour l’Olympique de Marseille sur le mercato. D’une part parce que Pablo Longoria, le président, adore ces moments, mais aussi parce que l’OM comptait bien recruter deux joueurs offensifs. La première recrue est arrivée vite en la personne de Ruslan Malinovskyi, mais la seconde se fait bien attendre.

Depuis l’ouverture de ce marché, les têtes pensantes olympiennes se tuent à répéter qu’ils cherchent bien un élément capable d’évoluer sous l’attaquant, qui est aujourd’hui Alexis Sanchez, et le duo Ribalta-Longoria a longtemps cru que ce joueur allait être le Belge de Brighton, Leandro Trossard. Finalement, il s’est engagé avec Arsenal et jouera le titre en Premier League jusqu’au bout.

À lire L’OM prêt à remettre en question le deal Dieng-Lorient si Moffi ne vient pas !

Sanchez préfère jouer derrière l’attaquant

Dans l’entourage de la direction olympienne, on expliquait alors qu’on ne voulait pas « faire un joueur pour faire un joueur, mais qu’il serait une priorité ». La priorité s’étant envolée, les Olympiens ont commencé à réfléchir. Ne serait-il pas mieux de trouver un attaquant de pointe ? Mais qu’est-ce qui a motivé cette décision ? En réalité, plusieurs choses.

La suite après cette publicité

La première est qu’Alexis Sanchez se sent bien seul sur le front de l’attaque où il fait de nombreux appels sans être franchement servi par ses partenaires. On le dit un peu usé de servir de fausse piste et qu’il aimerait bien se muer en l’un des deux joueurs qui évoluent sous la pointe de la formation coachée par le Croate Igor Tudor.

Tudor ne compte pas vraiment sur Dieng

Oui, sauf que sa doublure, Bamba Dieng, n’entre pas vraiment dans les plans du technicien. Il a peu joué, compte seulement deux titularisations (une en Ligue 1 et une en Coupe de France) et ce n’est pas sa dernière entrée en jeu contre Nice, qui a mis sur les nerfs Tudor, qui va faire changer d’avis l’ancien défenseur de la Juventus Turin.

La suite après cette publicité

Du côté du joueur, on se rend compte aussi que les mots de l’été dernier, quand il était revenu après un transfert avorté, ne sont restés que des mots. Alors, oui, les deux parties devaient bien se rencontrer pour évoquer une prolongation de contrat. Mais cette extension de bail était plus liée à une volonté économique de l’OM (le joueur est en fin de contrat dans un an et demi) qu’à une réelle idée sportive. C’est alors tout naturellement que Longoria s’est tourné vers Terem Moffi, dossier dont on attend toujours l’issue

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité