PSG : la belle soirée de Marco Verratti

Véritable leader de l'entrejeu parisien face au Stade de Reims, Marco Verratti s'est découvert des talents de buteur…

Marco Verratti marque face à Reims
Marco Verratti marque face à Reims ©Maxppp
La suite après cette publicité

Incroyable mais vrai, Marco Verratti (29 ans) sait aussi marquer ! Lors de la large victoire du Paris Saint-Germain à domicile, ce dimanche soir (4-0), contre le Stade de Reims, le petit hibou a brillé. Il a d'abord été l'un des seuls milieux de terrain à surnager et à réussir à contrecarrer la belle première période des Rémois. C'est lui qui a lancé les siens vers la victoire avec un but opportuniste du gauche pour l'ouverture du score (1-0, 44e).

Véritable fer de lance, il a été un poison pour les milieux adverses qui n'ont pas réussi à le canaliser. Ses amours de ballons en profondeur pour Kylian Mbappé auraient mérité meilleur sort si l'international français s'était montré plus adroit devant les buts. Mais ce dimanche soir, le but était réservé, ou presque, à Marco Verratti. L'Italien a joué dans un rôle un peu différent, plus haut sur le terrain, ce qui l'a amené à se projeter et à se retrouver dans la surface de réparation. Avec réussite donc.

Premier but depuis plus de deux ans !

Une prestation XXL qui a largement été appréciée par son entraîneur, Mauricio Pochettino. «Marco peut occuper toutes les positions au milieu de terrain. Il a la qualité pour le faire. C'est bien qu'il ait marqué, qu'il ait retrouvé le chemin du but, a confié l'Argentin après la rencontre en conférence de presse. C'est bien que des joueurs qui n'ont pas l'habitude puissent marquer, c'est quelque chose qu'il peut ajouter à son jeu.»

Effectivement, c'est loin d'être une habitude pour Verratti. Face à Reims, le milieu de terrain a inscrit seulement son 10e but sous les couleurs parisiennes, son premier depuis le 3 avril 2019 toutes compétitions confondues alors qu'en Ligue 1, il faut remonter au 6 mai 2017 et une victoire 5-0 face à Bastia. Une sensation tellement inhabituelle pour Verratti qu'il ne savait pas vraiment comment célébrer… On lui a souvent reproché de ne pas frapper au but et bien ce dimanche soir, il a tenté sa chance par deux fois. Il était même très proche du doublé puisque le troisième but parisien a finalement été attribué à Faes contre son camp (3-0, 67e). Son entraîneur doit espérer qu'il y prenne goût désormais !

Plus d'infos

Commentaires