OM : ce que signifie la démission de Frank McCourt

L’information de ce jeudi matin, côté Olympique de Marseille est que Frank McCourt a démissionné de son poste de président du conseil de surveillance. Explications.

Frank McCourt à l'Orange Vélodrome en juin 2021
Frank McCourt à l'Orange Vélodrome en juin 2021 ©Maxppp

L’Olympique de Marseille est un club scruté. Évidemment au niveau des résultats sportifs, mais aussi du mercato. Mais ce n’est pas tout. En effet, les fans, du moins certains, aiment aussi regarder de plus près certains comptes rendus d’assemblée générale. Avec la parution, ce jour, de certains éléments, on a pu observer que Franck McCourt avait démissionné de son poste de président du conseil de surveillance.

La suite après cette publicité

Vente en vue, changement interne sans conséquence ? Les rumeurs allaient bon train. Mais il convient de préciser ce qu’est ce conseil de surveillance. « Le conseil de surveillance a pour mission exclusive le contrôle permanent de la régularité et de l’opportunité de la gestion de la société a posteriori, assortie d’un pouvoir de codécision et de contrôle a priori sous forme d’autorisation préalable de certaines opérations prévues par la loi ou par les statuts », explique l’institut français des administrateurs (IFA).

Iriondo entre au directoire

Il n’a donc pas de rôle exécutif à proprement parler et ses membres vont et viennent souvent. Cette fois, l’actionnaire américain de l’OM, qui en était le président, a décidé de quitter son poste. Mais il n’en restera pas très loin puisque c’est un très proche qui le remplace à ce poste : Barry Cohen. Le conseiller stratégique du groupe McCourt LP était d’ailleurs déjà membre dudit conseil.

Du côté de l’Américain, on explique cela par des changements internes d’intérêt administratif et qu’une vente du club, hypothèse soumise dès que l’information a été révélée, n’était toujours pas d’actualité. Autre chose importante à remarquer, l’intronisation de Pedro Iriondo, le bras droit de Pablo Longoria, qui prend la place de Jeff Ingram, qui file au conseil de surveillance. «  Au contraire, avec ce changement administratif, Frank McCourt renforce sa puissance de surveillance en y plaçant ses deux plus fidèles lieutenants », nous a-t-on confié.

Plus d'infos

Commentaires