Affaire Alvaro-Neymar : l'OM «est le club de l'antiracisme» pour Eyraud

Jacques Henri Eyraud, le président de l'Olympique de Marseille
Jacques Henri Eyraud, le président de l'Olympique de Marseille ©Maxppp

Le Classique PSG-OM du 13 septembre dernier a fait couler beaucoup d'encre. D'abord parce que le club phocéen a renoué avec la victoire contre son rival (1-0, but de Florian Thauvin), ensuite parce que Neymar a accusé Alvaro Gonzalez de racisme au bord de la pelouse. La Commission de Discipline de la LFP s'était alors saisie de l'affaire mais faute de preuves, celle-ci n'avait pas sanctionné les joueurs. Mais à l'heure actuelle, l'affaire fait toujours parler et Jacques-Henri Eyraud a une nouvelle fois défendu son défenseur espagnol.

«On est le club de l'antiracisme, donc il ne peut pas y avoir de racisme sur le terrain de l'Olympique de Marseille. (...) Évidemment qu'Alvaro n'est pas un joueur raciste. J'ai vu un homme blessé, touché, effondré, par rapport à ce qu'il s'était dit de lui. Je suis tellement touché par ce thème du racisme et des discriminations que, avec Steve Mandanda, j'ai signé une tribune il y a quelques mois dans Le Monde pour dire que le footballeur africain est rentré depuis longtemps dans l'histoire du football, et qu'il n'a pas la place qu'il mérite dans les organes de direction et de représentation du football européen et mondial», a notamment expliqué le président de l'OM sur RMC. Le débat est clos.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires