Ralf Rangnick impose sa loi dans le vestiaire de Manchester United, les premières critiques pleuvent sur Vlahovic

Ralf Rangnick a mis les choses au clair dans le vestiaire de Manchester United, la presse italienne fustige le manque d’efficacité de Dusan Vlahovic et l’Atalanta bientôt racheté par des Américains, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

La revue de presse du 19 février 2022
La revue de presse du 19 février 2022 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Les jours passent et Manchester United ne semble pas enrayer la crise qui touche le club. Comme on vous l’expliquait hier, Harry Maguire et Cristiano Ronaldo se battent pour avoir le brassard de capitaine. «United est divisé» comme le titre le Daily Mirror. En conférence de presse, Ralf Rangnick a assuré avoir «remis de l'ordre dans le vestiaire». Le coach intérimaire admet qu'il y a eu «de l'agitation» dans le vestiaire mancunien et qu'il a dû se battre pour unir certaines stars mécontentes. «Un problème d’homme» pour le Daily Express. Le manager allemand a aussi insisté sur le fait que Harry Maguire resterait capitaine jusqu'à la fin de la saison. «Heureux comme Harry», peut-on lire sur la Une du Daily Star. Naturellement, Ralf Rangnick a nié l'existence d'un désaccord entre le défenseur central et la superstar portugaise Cristiano Ronaldo. Une victoire contre Leeds, demain, pourrait les sortir un moment du tourbillon de critiques.

Dusan Vlahovic manque de tranchant

En Italie, la Juve, et plus précisément Dusan Vlahovic, est sous le feu des critiques. Le serial buteur serbe n’a pas trouvé la faille dans le derby de Turin. La Juve et le Torino se sont quittés sur un match nul. «Un petit Vlahovic» pour le Corriere Dello Sport. L'arrivée de l'attaquant cet hiver n'a pas résolu les problèmes offensifs de la Vieille Dame. Les autres médias italiens ont même trouvé les Granata beaucoup plus séduisants que leurs rivaux. «Quel derby, quel Taureau !», titre Tuttosport. La Gazzetta Dello Sport est plus cash sur sa première page : «Plutôt taureau que dame».

Le rêve américain de l'Atalanta

Le journal au papier rose nous présente aussi sur sa Une que l’Atalanta est tout proche de passer sous pavillon américain. «La déesse de l’Amérique» peut-on lire dans un encart. La vente est imminente : la clôture est prévue dans le courant de la semaine prochaine, et il n'est pas exclu qu'elle ait lieu lundi. Mais la gestion de l'entreprise restera fermement entre les mains de la famille Percassi, les actionnaires majoritaires actuels.

Plus d'infos

Commentaires