La déroute du Real Madrid fait jaser en Espagne, Romelu Lukaku impressionne toute l'Italie

La défaite du Real fait couler beaucoup d'encre, Lukaku plante un doublé et sauve l'Inter, et le Bayern se régale contre l'Atlético, voici votre revue de presse du 22 octobre 2020.

La revue de presse du 22 octobre 2020
La revue de presse du 22 octobre 2020 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le Real Madrid inquiète avant le Clásico

En Espagne, le Real Madrid jouait hier. Les Madrilènes n'ont pu faire mieux qu'une défaite (3-2), contre le Shakhtar Donetsk, avec notamment un but contre son camp de Raphaël Varane, et un but refusé par la VAR au Real, dans les dernières minutes du match. Ce jeudi, la presse ibérique s'en donne à cœur joie, et descend les hommes de Zinedine Zidane, en particulier du côté des journaux catalans. C'est le cas de Mundo Deportivo qui parle de « cauchemar avant le Clásico ». Même image avec Sport, qui a vu une Casa Blanca « ridicule » en Champions League. Pour le journal As, c'est une défaite qui a de quoi faire « rougir », et enfin Marca aussi fait sa couverture sur cette déroute des Madrilènes. Pour le journal, « chaque jour, c'est pire ».

Lukaku le «sauveur»

Du côté de l'Italie, L'Inter jouait contre le Borussia Mönchengladbach Les deux équipes se sont aussi quittées sur le score de 2-2. Romelu Lukaku a porté les Nerazzurri, du début à la fin. Le Belge a inscrit un doublé pour son équipe, mais il a surtout arraché l'égalisation à la 90e minute. « Heureusement qu'il y a Lukaku », affirme La Gazzetta dello Sport, sur sa couverture. Le journal au papier rose parle de lui comme d'un «sauveur». Ce dernier fait aussi la Une du Quotidiano Sportivo qui a vu « un super Lukaku mais ça ne suffit pas »... Enfin, le buteur intériste fait aussi la Une de Tuttosport. Pour le journal transalpin, « Il n'y a que Lukaku côté Inter ».

Le Bayern se balade

En Allemagne, le score a été sans appel entre le Bayern Munich et l'Atlético de Madrid. Comme le rapporte Kicker, les Bavarois ont fait un excellent départ hier, en écrasant les Colchoneros 4-0. Champions en titre de la C1, les Allemands ne semblent pas décidés à lever le pied. D'ailleurs, les Français de Bavière se sont bien mis en avant sur ce match, avec un doublé de Kingsley Coman, et une frappe de mammouth de Corentin Tolisso. Le Bayern était tout simplement trop fort pour son adversaire du soir. À noter que dans ce même groupe A, Salzbourg et le Lokomotiv Moscou n'ont pas réussi à se départager, et se sont quittés sur un match nul (2-2).

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires