Niko Kovac et Julien Stéphan sur la short-list de l'OL

S'il n’est pas encore sur la sellette, Peter Bosz pourrait ne pas rester sur le banc de touche de l'OL au-delà de la saison en cours. Selon nos informations, le club rhodanien multiplie les pistes. Après celle menant à Laurent Blanc, c'est au tour de Julien Stéphan et de Niko Kovac d'être sur la short-list de Vincent Ponsot.

Niko Kovac lors de la réception du Stade Rennais mi-décembre 2021
Niko Kovac lors de la réception du Stade Rennais mi-décembre 2021 ©Maxppp

Seulement 10e de Ligue 1 à 9 points de la troisième place qualificative en Ligue des Champions, l'Olympique Lyonnais vit la pire saison de ses 15 dernières années. Peter Bosz, venu avec une sacrée expérience (Ajax, Dortmund, Bayer Leverkusen) et un projet de jeu bien spécifique, avait pourtant été recruté par Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot pour redresser le vaisseau rhodanien en nette perte de vitesse ces dernières années et qui avait raté à deux reprises la qualification en Ligue des Champions (7e en 2019-20 puis 4e en 2020-21).

La suite après cette publicité

Mais rien ne se passe comme prévu pour le technicien de 58 ans qui vit des heures délicates entre Saône et Rhône malgré l'éclaircie Ligue Europa et un quart de finale de la compétition à disputer face à West Ham. Entre une animation offensive inexistante, des résultats globalement décevants et des individualités en berne, la patte Bosz n'est clairement pas au rendez-vous. Pour l'instant, la direction lyonnaise, décidément très patiente avec Bosz, n'a pas prévu de se séparer d'ici la fin de la saison de son coach. Mais une nouvelle saison sans Ligue des Champions impactera forcément les finances lyonnaises. Une fin de saison en boulet de canon en L1 ou un sacre en C3 qui permettrait à l'OL de se qualifier directement en Ligue des Champions pourrait sauver une saison bien morne.

Les profils de Niko Kovac et de Julien Stephan plaisent à l'OL

Mais si cela n'arrive pas, il y a fort à parier que Peter Bosz ne passera pas l'été malgré un contrat courant jusqu'en juin 2023, d'autant que son statut d'intouchable et la patience dont il bénéficie commence à agacer au sein du club. Si rien ne presse pour le moment à Lyon, la direction des septuples champions de France prospecte et a dressé une short-list de techniciens capable de remplacer Bosz et repartir sur un nouveau cycle. Si la piste Laurent Blanc est toujours envisagée, deux nouveaux noms sont envisagés par le directeur du football de l'OL Vincent Ponsot.

Selon nos informations, les noms de Julien Stéphan (41 ans) et de Niko Kovac ont été évoqués en interne. Le premier, qui a débarqué à Strasbourg fin mai pour trois saisons, a véritablement métamorphosé le club alsacien avec un vrai projet, un jeu offensif, une vraie confiance donnée aux jeunes joueurs et une cinquième place en championnat. Une méthode qui avait déjà fait son œuvre à Rennes et qui a ses adeptes au sein de l'Olympique Lyonnais. Mais Stéphan, qui se sent très bien à Strasbourg et qui est en passe de permettre au RCS de retrouver la Coupe d'Europe, n'a pas spécialement prévu de partir. Il sera bien difficile à déloger.

Autre technicien qui connaît bien la Ligue 1 et qui est suivi par l'OL, Niko Kovac. Le Croate de 50 ans (né en Allemagne), fort de ses expériences à Francfort (2016-2018) et au Bayern Munich (2018-2020), avait permis à l'AS Monaco de retrouver la lumière et aussi la Ligue des Champions qu'il avait quittée précipitamment en tour préliminaire. Libre depuis son départ du Rocher l'hiver dernier, Kovac n'a toujours pas retrouvé de clubs malgré quelques contacts en Bundesliga. Selon une source proche, Kovac a particulièrement apprécié son passage en France et serait très chaud pour repartir avec une nouvelle formation de Ligue 1. À suivre.

Plus d'infos

Commentaires