Ligue 1 : Payet délivre l'OM face à Reims, Icardi sauve le PSG à Lorient, Montpellier se balade face à Angers

Dans cette dernière journée de la première partie de saison, le Paris Saint-Germain s'en remet à son numéro 9 pour sortir du piège breton (1-1), tout comme l'Olympique de Marseille et son numéro 10 face à Reims (1-1). Enfin, les Pailladins n'ont fait qu'une bouchée de l'Angers SCO, grâce à un gros match de Téji Savanier (4-1).

Dimitri Payet sous les couleurs de l'Olympique de Marseille
Dimitri Payet sous les couleurs de l'Olympique de Marseille ©Maxppp
La suite après cette publicité

19e et dernière journée de la phase aller de Ligue 1 avec 9 rencontres jouées ce mercredi soir, puisque le Clermont-Strasbourg avait dû être reporté en raison du brouillard. Largement leader et champion d'automne depuis la 17e journée, le Paris Saint-Germain se déplaçait sur la pelouse du FC Lorient pour accroître l'écart avec son dauphin Marseille. Si Mauro Icardi avait frôlé l'ouverture du score en début de match (2e), l'attaquant nigérian Terem Moffi vendangeait deux grosses opportunités face à un Keylor Navas déterminant. Lionel Messi voyait sa reprise en une touche sur le poteau de Paul Nardi (26e) avant la double action parisienne des deux Argentins Icardi et Angel Di Maria (32e). Mais contre le cours du jeu, le Lorientais Thomas Monconduit nettoyait la lucarne du gardien costaricien après un beau mouvement collectif de ses coéquipiers, confirmant la bonne forme des Merlus à domicile face aux gros du championnat (1-0, 41e).

Au retour des vestiaires, les hommes de Mauricio Pochettino poussaient pour revenir à égalité, mais l'inefficacité les pénalisait. Elle se démontrait par l'immanquable raté par Angel Di Maria (56e). Sur un rush de Messi à droite, l'Argentin servait seul son coéquipier et compatriote au second poteau, mais la reprise d'El Fideo passait bien au-dessus des cages bretonnes (57e). Les joueurs de Christophe Pellissier géraient bien leur avance au score avec un bloc défensif compact et des attaques rapides en contre à la récupération du ballon. La Pulga s'en remettait aux exploits individuels, en s'amenant sur son pied gauche à l'entrée de la surface, mais sa tentative ne trouvait pas le cadre (74e). Le scénario tournait au cauchemar au Moustoir : après deux fautes jugées limites par l'arbitre de la rencontre, Sergio Ramos était exclu dans les dix dernières minutes (81e, 86e). Encore un retournement de situation : malheureux face au but, Icardi sauvait les siens au bout du bout pour choper le point du nul (90e+1). Paris ne perd pas mais les doutes planent toujours autour de la qualité de jeu...

Lyon et Marseille calent

Parmi les autres rencontres jouées durant la soirée, l'Olympique Lyonnais recevait le FC Metz au Groupama Stadium avec comme objectif, retrouver la première partie de tableau pour se concentrer sur les places européennes lors de la seconde partie d'exercice. Pourtant, les Grenats surprenaient leur hôte dès la 2e minute, mais le but d'Opa Nguette était refusé par M. Pierre Gaillouste, assisté par la VAR. Les meneurs de jeu Houssem Aouar et Lucas Paqueta sonnaient la révolte en attaque, toujours dans les bons coups lyonnais mais les Gones manquaient de réussite, parfois surpris sur les contres messins. Il fallait compter sur le défenseur central Castello Lukeba et une tête puissante sur le corner bien tiré de Rayan Cherki (1-0, 56e). Sur les quelques minutes de flottement suivant l'ouverture du score, Boubacar Traoré trompait la vigilance de l'arrière-garde (1-1, 58e). En seconde période, un Rayan Cherki virevoltant pouvait renverser la vapeur (60e, 78e, 82e) mais la lucidité manquait dans le dernier geste. Lyon est tenu en échec à domicile et pointe à une triste 14e place du championnat.

Enfin, l'Olympique de Marseille accueillait le Stade de Reims pour conforter sa place sur le podium, deuxième avant cette journée. Là aussi, seule l'efficacité dans le dernier geste manquait aux Olympiens pour tromper la vigilance de Predrag Rajkovic (10e, 11e, 24e, 36e). Le portier serbe était néanmoins battu face à Dimitri Payet : l'international tricolore ouvrait son pied droit pour déposer le ballon sur la transversale d'un dernier rempart immobile (38e). Mais les hommes d'Oscar Garcia s'étaient montrés plus efficaces : bien lancé sur le côté gauche, Ghislain Konan distillait un centre à ras de terre parfait pour Hugo Ekitike, dont la reprise passait entre les jambes de Pau Lopez (0-1, 76e). Derrière, il avait fallu sept minutes à l'entrant Bamba Dieng pour retrouver les vestiaires à la suite de son expulsion sur un excès d'engagement sur le malheureux Thomas Foket (85e) et laisser ses coéquipiers menés et en infériorité numérique. Les joueurs de Jorge Sampaoli pouvaient remercier l'assistance à la vidéo, qui avait décelé un coup de pied délibéré d'Andrew Gravillon dans la tête de Payet (90e+5). Prenant le Serbe à contrepied, le numéro 10 phocéen transformait le tir à 11 mètres (90e+8) pour arracher le point du nul et rester à la hauteur de Nice, nouveau dauphin de Ligue 1 après sa victoire face à Lens.

Les résultats complets de la soirée

Girondins de Bordeaux 2-3 Lille OSC : Elis (18e, 45e) pour Bordeaux; André (33e), Yilmaz (sp, 76e), David (84e) pour Lille

FC Lorient 1-1 Paris SG : Monconduit (41e) pour Lorient; Icardi pour Paris (90e+1)

Olympique Lyonnais 1-1 FC Metz : Lukeba (56e) pour Lyon; B. Traoré (58e) pour Metz

Olympique de Marseille 0-1 Stade de Reims : Ekitike (76e) pour Reims

AS Monaco 2-1 Stade Rennais : Ben Yedder (sp, 35e), Volland (72e) pour Monaco; Terrier (16e) pour Rennes

Montpellier HSC 4-1 Angers SCO : Savanier (14e), Cozza (30e), Ristic (51e) pour Montpellier; Pereira Lage (45e+1)

OGC Nice 2-1 RC Lens : Lemina (63e), Kluivert (79e) pour Nice; Kalimuendo (30e) pour Lens

AS Saint-Etienne 0-1 FC Nantes : Kolo Muani (83e) pour Nantes

ESTAC Troyes 1-1 Stade Brestois 29: Rami (80e) pour Troyes; Honorat (6e) pour Brest

Clermont Foot 63 (reporté) RC Strasbourg Alsace

Plus d'infos

Commentaires