CdF : Toulouse et Bastia déroulent, Nancy se qualifie à 8 et le petit poucet Panazol tombe aux tirs au but

Ado Onaiwu retrouve le chemin des filets avec le TFC.
Ado Onaiwu retrouve le chemin des filets avec le TFC. ©Maxppp

Après la qualification de Strasbourg jeudi et au lendemain du choc Paris FC-OL émaillé d'incidents et interompu, cinq rencontres des 32es de finale de la Coupe de France étaient au programme à partir de 13 heures 45. Parmi elles, le Sporting Club de Bastia, dix-huitième de Ligue 2, n'a pas fait dans le détail face à la formation de National 3 des Hauts Lyonnais. Joris Sainati a rapidement ouvert le score sur corner (1-0, 5e), avant que son compère de la défense Julien Le Cardinal ne double la mise une demi-heure plus tard (2-0, 35e). Idriss Saadi a ensuite donné de l'ampleur au score avant la pause (3-0, 45e+1). Puis, Mohamed Boussaïd a manqué l'opportunité de réduire l'écart juste après, en envoyant son penalty sur la barre transversale... Avant de se faire (un peu) pardonner. Bien démarqué sur un corner venant de la droite, Boussaïd a placé son coup de casque dans le but (3-1, 57e). Rideau. Bastia est en 16es.

La suite après cette publicité

Dans le même temps, l'AS Nancy-Lorraine de Benoît Pedretti, lanterne rouge de L2, s'est tirée une balle dans le pied (voire deux ou trois...) face à l'ESTAC. Pour sa première titularisation le jeune Maxime Nonnenmacher a été logiquement exclu après avoir écopé de deux cartons jaunes consécutifs (30e, 32e), puis Ogou Akichi a concédé un penalty que Brandon Domingues a mis au fond sans sourciller (1-0, 44e). Mais, sur un coup franc qui semblait mal tiré, Andrew Jung à l'affût après deux déviations a transpercé Jessy Moulin (casquette sur le crâne). Un espoir anéanti par Saliou Ciss, qui a découpé Nassim Chadli et reçu le huitième carton rouge de la saison de Nancy (76e)... Avant que Souleymane Karamoko ne l'imite en fauchant Suk Hyun-jun dans le temps additionnel (90e+6). Ce même Suk qui manque son tir au but ensuite (tout comme Yasser Larouci) et qui offre une qualification rocambolesque à Nancy !

Mené contre le cours du jeu face à Nîmes, Toulouse a tout renversé grâce à Ado Onaiwu, auteur d'un doublé (36e, 45e) puis d'une passe décisive pour l'entrant Rhys Healey (3-0, 70e). Rafael Ratão a parachevé le festival avec un plat du pied parfaitement exécuté (4-1, 73e). De son côté, le FC Versailles 78 s'est imposé à Sarre-Union grâce à Kapit Djoco et poursuit donc également son aventure. Enfin, le petit poucet Panazol, mené après un but de Jocelyn Laurent, est parvenu à égaliser en fin de premier acte par l'intermédiaire de Mouhamed Mbaye et a poussé Vitré dans une séance de tirs au but durant laquelle il a finalement cédé (4-3).

Les résultats des matches de 13h45 :

  • Hauts Lyonnais (N3) 1-3 Bastia (L2) : Sainati (5e), Le Cardinal (35e), Saadi (45e+1) pour Bastia ; Boussaïd (57e)
  • Panazol (R2) 1-1 (4 TAB 3) Vitré (N2) : Jocelyn Laurent (38e) pour Vitré ; Mouhamed Mbaye (45e) pour Panazol
  • Sarre-Union (N3) 0-1 Versailles (N2) : Kapit Djoco (27e) pour Versailles
  • Toulouse (L2) 4-1 Nîmes (L2) : Doucoure (16e) pour Nîmes ; Ado Onaiwu (36e, 45e), Rhys Healey (70e) et Ratão (73e) pour le TFC
  • Troyes (L1) 1-1 (4 TAB 2) Nancy (L2) : Domingues (44e) pour Troyes ; Jung (63e)

Plus d'infos

Commentaires