Bayern Munich : Michaël Cuisance joue déjà très gros

De retour après son prêt à l'Olympique de Marseille, Michaël Cuisance est déjà sous pression au Bayern Munich.

Michaël Cuisance à l'entraînement du Bayern
Michaël Cuisance à l'entraînement du Bayern ©Maxppp

Une deuxième chance. Voici ce qu'espère avoir Michaël Cuisance au Bayern Munich. Arrivé en 2019 au sein de l'écurie allemande, le Français a ensuite été prêté à l'Olympique de Marseille la saison dernière. L'objectif était de lui permettre d'engranger les minutes tout en poursuivant sa progression en Ligue 1. Mais malgré quelques prestations intéressantes, le natif de Strasbourg n'est pas parvenu à s'imposer dans la cité phocéenne. Et l'arrivée de Jorge Sampaoli sur le banc n'a pas arrangé ses affaires.

La suite après cette publicité

Il n'entrait pas dans les plans de Sampaoli

Visiblement peu convaincu par l'ancien du Borussia Mönchengladbach, l'Argentin l'a peu utilisé. Il l'a même écarté avec d'autres joueurs sur lesquels il ne comptait pas avant la fin de la saison, l'envoyant en vacances anticipées. Après 30 rencontres toutes compétitions confondues (13 en tant que titulaire, 2 buts et 1 assist), le milieu est retourné à l'envoyeur puisque l'OM n'a pas levé son option d'achat dont le montant était compris entre 10 et 18 millions d'euros selon Pablo Longoria.

Ainsi, le 9 juin dernier, le footballeur de 21 ans a fait ses adieux à Marseille. Le tout sans adresser un mot à son coach. «Merci à mes coéquipiers, dirigeants et aux supporters pour cette saison l’Olympique de Marseille. Fier d'avoir porté ce maillot et participé à cette qualification à l’Europe. Je souhaite à tous ceux qui supportent l'OM, le meilleur pour la saison à venir». Une saison que Michaël Cuisance espère passer au Bayern Munich. C'est ce qu'a expliqué Sport 1 il y a un mois.

Convaincre Nagelsmann au Bayern Munich

Le médias allemand indiquait qu'il souhaitait participer à la pré-saison avec les Munichois et qu'il espérait avoir sa chance avec l'arrivée de Julian Nagelsmann sur le banc. Ce, alors que les dirigeants bavarois étaient plutôt dans l'optique de le faire partir à nouveau. Mais Cuisance a été entendu et il participe depuis le 5 juillet dernier à la reprise du Bayern Munich. Toutefois, rien n'est encore gagné pour le joueur né en 99.

Ce mardi, Bild révèle que les dix prochains jours sont cruciaux pour Michaël Cuisance. En effet, il va devoir convaincre Julian Nagelsmann qu'il doit compter sur lui cette saison. Le technicien allemand lui donne de nombreuses instructions lors des séances. Mais Bild explique que pour l'instant, le Français ne brille pas aux entraînements et que son attitude n'est pas la meilleure qui soit. D'autant que les dirigeants pensent que, malgré son talent, son caractère est un peu difficile.

Cuisance à la croisée des chemins

Ils estiment aussi qu'il ne fait pas assez les efforts pour travailler. Ce, alors qu'il peut justement profiter de l'absence des internationaux pour marquer des points. Il aura d'ailleurs peut-être l'occasion de le faire lors des amicaux prévus prochainement (Ajax Amsterdam le 24 juillet), M'Gladbach le 28 juillet et Naples le 31 juillet). Des rencontres lors desquelles il jouera gros. Car Nagelsmann doit encore trancher, alors que sa direction, elle, aurait déjà voulu le vendre cet été assure.

Elle espérait d'ailleurs que l'OM lève son option d'achat. Mais elle a dû se résigner. Cette intersaison, seul Galatasaray a été mentionné comme un candidat potentiel à sa venue. Bild explique que les Turcs n'ont néanmoins pas formulé d'offre pour l'instant. Sous contrat jusqu'en 2024 en Bavière, le joueur, lui, se verrait plutôt rebondir dans un championnat du top 5 européen si jamais il était amené à partir. En attendant, il espère convaincre Julian Nagelsmann de lui donner sa chance. La balle est dans son camp !

Plus d'infos

Commentaires