OM : les premiers mots de Cédric Bakambu

Dans un entretien accordé aux médias de l'OM, Cédric Bakambu a livré ses premières impressions depuis son arrivée.

Cédric Bakambu sous le maillot du RD Congo
Cédric Bakambu sous le maillot du RD Congo ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'Olympique de Marseille s'est renforcé cet hiver en misant sur Cédric Bakambu. L'attaquant, libre de tout contrat depuis son départ de la Chine et du club Beijing Guoan, a signé hier un contrat de deux ans et demi avec l'écurie phocéenne et espère y jouer les premiers rôles. Avant sa présentation en conférence de presse un peu plus tard dans la journée, le joueur de 30 ans s'est exprimé pour la première fois dans une vidéo diffusée par les médias de sa nouvelle équipe.

«Je suis Africain, Congolais. On sait que l’OM en Afrique c’est quelque chose d’immense. J’ai grandi en France, j’ai vécu à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) donc je sais ce que signifie l’OM à l’échelle nationale. Mes objectifs pour la fin de saison, c’est d’apporter ma pierre à l’édifice. Je suis attaquant donc mon rôle c’est de marquer, j’espère pouvoir marquer un maximum de buts et aider l’équipe à attraper les objectifs convoités, en toute modestie», assure celui qui a inscrit 147 buts en 339 matches durant sa carrière.

Le style de l'OM lui convient

En concurrence avec Milik puis Dieng, une fois que ce dernier sera revenu de la Coupe d'Afrique des Nations, Bakambu espère bien jouer les premiers rôles dans une équipe au style parfait selon lui. «J’ai échangé brièvement avec le coach par téléphone. J’ai senti tout de suite que c’était quelqu'un de très déterminé et c’est ce qui m’a plu dans son discours, je ne vais pas vous le cacher. J’ai hâte de le rencontrer et de travailler sous ses ordres», s'impatiente le nouveau numéro 13 de l'OM.

«Je suivais l’OM depuis la Chine car il faut savoir que la Ligue 1 est un championnat suivi à l’étranger, poursuit celui qui a aussi évolué en Turquie et en Espagne. Personnellement, je ne connais pas les joueurs ici, à part Alvaro car j’ai joué avec lui à Villarreal sinon le reste je vais les découvrir et je suis impatient de les connaître. J’apprécie la manière de jouer de l’OM. Ça me rappelle un peu celle de Villarreal avec un pressing haut, la possession de balle la plus grande partie du match. Je suis quelqu'un de très agressif sur le terrain, j’aime aller de l’avant et c’est ce qui me correspond. »

Impatient de redécouvrir le Vélodrome

À lui de trouver sa place dans un effectif marseillais relativement jeune. Désormais trentenaire, l'ancien Sochalien tentera d'apporter son expérience, lui qui revient en championnat de France 7 ans et demi après l'avoir quitté. Sera-t-il déjà sur le terrain pour la réception du LOSC ce week-end ? Sampaoli en décidera, mais Bakambu a déjà hâte de redécouvrir le Vélodrome. «J’y ai joué en 2012 avec Sochaux. C’était impressionnant. J’en garde un grand souvenir. Je suis impatient d’y être.»

Plus d'infos

Commentaires