Coupe du monde 2022 : ce qu'il faut savoir des Pays-Bas

Par Léo Scalco
6 min.
Coupe du monde 2022 : ce qu'il faut savoir des Pays-Bas @Maxppp

Après leur absence surprise lors de l'édition 2018 en Russie, les Pays-Bas auront à cœur d'aller le plus loin possible pour leur grand retour mais aussi pour leur 11ème participation à une phase finale de Coupe du monde. Grâce à un effectif de grande qualité, les Oranjes tenteront de réussir à se glisser parmi les meilleures sélections de la compétition et rêvent même d'atteindre le dernier carré, comme ce fut le cas en 2010 et en 2014.

Le parcours de qualification et le groupe :

La suite après cette publicité

Eliminés par la République Tchèque en huitième de finale durant le dernier Euro (2-0) à la surprise générale, les Pays-Bas se sont retrouvés dans un groupe à leur portée lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2022. Pour faire oublier leur revers inaugural face à la Turquie (4-2), les coéquipiers de Virgil van Dijk n'ont plus concédé la moindre défaite après cette nouvelle déconvenue surprise. Avec un bilan plus que satisfaisant (sept victoires, deux matches nuls et une défaite donc), les Oranjes ont fini en tête de leur groupe devant leur bourreau turc. Néanmoins, tout n'a pas été rose pour les joueurs de Louis van Gaal. En effet, les Pays-Bas ont dû attendre la dernière rencontre de leur groupe, une victoire face à la Norvège (2-0) qui avait notamment réussi à accrocher le point du match nul au match aller (1-1), pour décrocher leur ticket pour le Mondial, leur 11ème participation. Ils y affronteront le Sénégal puis l'Equateur et enfin le Qatar, pays hôte de cette 22ème édition, dans un groupe dont ils devraient réussir à s'extirper sans trop de difficultés. Mais attention au faux pas alors que la sélection batave s'avance sans réelle certitude depuis son absence lors de l'édition précédente en Russie.

Les qualités et faiblesses

Les Pays-Bas peuvent s'appuyer sur des vrais tauliers qui jouent dans les meilleurs clubs de la planète. A l'arrière, outre Virgil van Dijk et Matthis de Ligt, les Oranjes peuvent aussi compter sur Denzel Dumfries et Frenkie de Jong pour former une base solide et repartir de l'avant. Pour ce qu'il en est de la création et de la finition, un contingent important d'Ajacides (dont Steven Berghuis, Davy Klaassen et Steven Bergwijn), qui se connait évidemment à la perfection, pourrait emmener la formation batave vers les sommets pour sa 11ème participation à une Coupe du monde. Il ne faut pas non plus oublier l'expérimenté Daley Blind, l'imprévisible Memphis Depay et le feu follet Cody Gakpo (voir ci-dessous). Une armada impressionnante qui devrait faire parler la poudre tout en se montrant solide défensivement.

À lire Randal Kolo Muani raconte son duel perdu face à Emiliano Martínez

Néanmoins, les piliers de la formation batave, pour la plupart, n'ont pas encore retrouvé leur meilleur niveau cette saison. Memphis Depay semble trainer son spleen du côté de Barcelone, Virgil van Dijk n'est plus le dernier rempart infranchissable d'Anfield et Matthis de Ligt continue son adaptation en Bavière. De plus, aucun gardien ne s'est encore imposé comme le titulaire indiscutable dans l'esprit de Louis Van Gaal pour l'instant (même si Cilessen garde une petite longueur d'avance sur ses coéquipiers en sélection). Malgré cela, une élimination prématurée ne semble pas envisageable pour les joueurs du technicien de 71 ans qui aura à cœur de faire mieux qu'en 2014 (3ème place) lors de son 2ème mandat à la tête des Pays-Bas. Souvent sûrs de leurs forces mais absents lors de la dernière édition en Russie, les Oranjes sont cette fois-ci dans l'inconnu et ne s'avancent pas comme l'un des grands favoris de ce Mondial au Qatar.

La suite après cette publicité

Le sélectionneur : Louis van Gaal

Le C.V. de Louis Van Gaal est impressionnant, l'homme de 71 ans est passé par les plus grands clubs de la planète (Ajax, Barcelone, Bayern, Manchester United) et a déjà entrainé deux fois la sélection batave, avec plus ou moins de réussite (pas de participation en 2002 durant son premier mandat mais une 3ème en 2014 lors du second donc). A nouveau en poste depuis le 4 août 2021, peu après la défaite frustrante face à la République Tchèque lors de l'Euro 2020. Depuis, le natif d'Amsterdam a dirigé quinze rencontres avec les Oranjes pour aucun revers (onze victoires et quatre matches nuls). Un bilan très honnête pour celui qui est en passe de réussir son pari avec la sélection des Pays-Bas qu'il espère emmener sur le toit du monde dans quelques semaines.

La star : Virgil van Dijk

Plusieurs joueurs des Oranjes pourraient prétendre à ce statut, comme Frenkie De Jong ou bien encore Memphis Depay, mais la couronne revient inexorablement à Virgil van Dijk. Le défenseur central de Liverpool a les épaules pour endosser ce rôle mais aussi et surtout une carrière et des performances qui parlent pour lui. Indispensable dans l'axe de la défense des Reds l'année dernière, il connaît plus de difficultés cette saison à l'image de tout le collectif des pensionnaires d'Anfield. Il reste quand même un véritable poison pour la plupart des attaquants qui se frottent à son gabarit, en Premier League mais pas que. Son état de forme sera un élément déterminant pour les Pays-Bas s'ils veulent aller le plus loin possible lors de cette Coupe du Monde 2022.

La suite après cette publicité

L'attraction : Cody Gakpo

Les Pays-Bas possèdent un vivier de jeunes joueurs pétris de talent mais nous avons et ce depuis des générations. On pourrait donc citer plusieurs noms tel que Ryan Gravenberch (mais son temps de jeu au Bayern de Munich cette saison est trop pauvre et sa place en tant que titulaire n'est pas vraiment assurée) mais nous avons décidé de nous focaliser sur Cody Gakpo. Le joueur du PSV Eindhoven enquille les buts et les passes décisives cette saison. L'attaquant néerlandais en est désormais à 13 réalisations et 14 offrandes en 21 rencontres. Des statistiques très intéressantes pour un joueur de 23 ans qui le placent parmi les meilleurs buteurs européens jusqu'à maintenant. En sélection, il a participé à neuf rencontres avec les Oranjes pour trois buts. Des débuts prometteurs qu'il devra confirmer lors de la Coupe du Monde 2022 pour dépasser son statut d'espoir et prendre définitivement son envol.

La liste de 26 joueurs :

  • Gardiens : Justin Bijlow (Feyenoord), Andries Noppert (Heerenveen) et Remko Pasveer (Ajax)

  • Défenseurs : Nathan Aké (Manchester City), Daley Blind (Ajax), Virgil van Dijk (Liverpool), Denzel Dumfries (Inter), Jérémie Frimpong (Bayer 04 Leverkusen), Matthijs de Ligt (Bayern Munich), Tyrell Malacia (Manchester United), Jurrien Timber (Ajax) et Stefan de Vrij (Inter Milan)

  • Milieux : Steven Berghuis (Ajax), Frenkie de Jong (FC Barcelone), Davy Klaassen (Ajax), Teun Koopmeiners (Atalanta), Maarten de Roon (Atalanta), Xavi Simons (PSV Eindhoven) et Kenneth Taylor (Ajax)

  • Attaquants : Memphis Depay (FC Barcelone), Vincent Janssen (Royal Anvers FC), Luuk de Jong (PSV Eindhoven), Cody Gakpo (PSV Eindhoven), Noa Lang (Club Bruges), Steven Bergwijn (Ajax Amsterdam) et Wout Weghorst (Besiktas)

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité