Nicolas Anelka explique pourquoi il a rejoint Hyères

Nicolas Anelka est de retour en France pour piloter le projet sportif incarné par Mourad Boudjellal à Hyères, club de National 2. L'ancien attaquant au parcours atypique a expliqué ce choix et donné les tendances de son recrutement.

Nicolas Anelka lors d'une conférence de presse en Hollande en 2017
Nicolas Anelka lors d'une conférence de presse en Hollande en 2017 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Nicolas Anelka ne fait décidément rien comme les autres. Déroutant sur le terrain comme en dehors, le retraité âgé de 41 ans est devenu officiellement hier le directeur sportif d'Hyères, club de National 2, désormais présidé par Mourad Boudjellal. Un attelage particulièrement savoureux, dont le but est de faire grimper les échelons au club varois pour, pourquoi pas, atteindre un jour la Ligue 1. Les explications d'Anelka sur son choix étaient en tout cas très attendues, et c'est au journal Nice-Matin qu'il a livré ses premières déclarations.

« Oui, je veux m’inscrire à Hyères dans la durée. Maintenant que j’ai obtenu mes diplômes d’entraîneur, je peux me concentrer sur Hyères à 100 % », assure-t-il d'emblée, comme pour rassurer sur son implication dans ce projet. Pourquoi a-t-il choisi de rejoindre Boudjellal ? « Ça s’est passé très simplement. C’était assez fluide. Il n’y a pas vraiment eu beaucoup de questions à se poser. J’ai su que Mourad voulait reprendre Hyères. Il m’a parlé du projet, qui est très intéressant, même si c’est un club de National 2. Et le fait de travailler avec lui, ça donne encore plus de poids. »

Quel recrutement ?

Actuellement 7e de son groupe (le championnat est arrêté depuis fin octobre à cause des restrictions sanitaires), le Hyères Football Club est désormais sous le feu des projecteurs. Pour Anelka, le challenge est intéressant car il peut partir d'une feuille blanche ou presque. S'il assure qu'il y a « une bonne base », il compte bien ajouter sa touche en tant que directeur sportif, et notamment sur le recrutement. « On veut prendre des joueurs, mais on ne veut pas faire n’importe quoi ».

Forcément, avec son nom et celui de Boudjellal, Hyères attire peut-être des joueurs habituellement hors de portée pour un club de N2. « Oui, il y a des joueurs très intéressés pour venir. Y compris ceux qui évoluent à un niveau supérieur. Mais on ne fera pas n’importe quoi », prévient Anelka, qui semble vouloir éviter le classique piège des joueurs fatigués venus faire une dernière pige. Parviendra-t-il à donner un nouveau souffle à l'effectif varois ? On attend avec impatience les premières décisions d'Anelka le directeur sportif !

Plus d'infos

Commentaires