PSG : le comportement de Kylian Mbappé alarme déjà le Real Madrid et l’Espagne

Par Dahbia Hattabi
7 min.
Mbappé lors d'un match du PSG @Maxppp

Dimanche soir, Kylian Mbappé a encore fait des siennes face à l’OM. Agacé d’être remplacé, le Français a boudé. Une attitude qui fait couler de l’encre en Espagne, en particulier à Madrid.

Kylian Mbappé n’est pas (encore) un joueur du Real Madrid. Mais c’est presque tout comme. Quotidiennement, les médias espagnols multiplient les articles à son sujet et ne ratent pas une seule miette de ses prestations, que ce soit en équipe de France ou au Paris Saint-Germain. Et les journalistes ibériques n’ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent lors des trois dernières sorties du Bondynois. Face à l’Allemagne et au Chili en sélection, il est passé au travers. Même chose dimanche soir lors de son dernier Classique. Moins inspiré, KM7 n’a pas pesé sur la rencontre, lui qui n’a pas tiré une seule fois au but. En revanche, la star tricolore, dont l’attitude a été pointée du doigt, a donné de quoi alimenter les publications ibériques durant les prochains jours.

La suite après cette publicité

Vexé d’être remplacé à la 64e minute, le capitaine de l’équipe de France a boudé et aurait insulté Luis Enrique avant de regagner le vestiaire avec Ousmane Dembélé. Ce que le coach a démenti. En revanche, il a continué à mettre de l’huile sur le feu après le coup de sifflet final en publiant un post assez étrange sur Instagram. Il s’agit d’une photo de lui de dos avec le brassard à la main. Certains y voient une référence à son dernier OM-PSG. D’autres, un message envoyé à Luis Enrique. Ce dernier, qui a recadré ses joueurs dont Mbappé dans le vestiaire, a botté en touche face à la presse. Ce nouvel épisode entre les deux hommes pourrait laisser des traces, d’autant que le clan KM7 estime que le coach a manqué de respect envers le joueur en le sortant ainsi pour son ultime Classique.

À lire PSG : Luis Enrique adore Bradley Barcola

Une attitude qui fait parler

Forcément, ce sujet a fait couler de l’encre hier de l’autre côté des Pyrénées. AS a parlé d’un "Mbappé énervé" pendant que Marca a évoqué un "changement controversé". De son côté, Relevo a été un poil plus piquant et a évoqué «le dernier et épuisant chapitre Mbappé-Luis Enrique : changement à la 64e, visage agacé et vestiaire.» Dans la presse catalane, Sport est revenu sur l’attitude de KM7, qui n’aime pas être remplacé. Ce mardi, le cas Mbappé fait encore parler en Espagne, où on se pose forcément des questions à quelques mois de son arrivée chez les Merengues. Contacté par nos soins, Juan Carlos Navarro, journaliste pour Fichajes.com, est perplexe sans être forcément surpris par les caprices du joueur de 25 ans.

La suite après cette publicité

«Je pense que Mbappé agit comme prévu. C’est un joueur très fier et il n’accepte pas facilement d’être remplaçant ou de sortir durant les matches. On va dire que ça ne me surprend pas. En regardant vers l’avenir, il reste à savoir comment il s’intégrera dans le vestiaire du Real Madrid, qui est actuellement très tranquille. Concernant son attitude, cela ne pose pas de problème pour le moment. Après Mbappé n’est pas encore au Real Madrid. En Espagne, on pense qu’il va passer des moments difficiles au PSG jusqu’à la fin de la saison. On ne parle pas beaucoup de ce sujet. Les gens trouvent normal qu’il ait ces affrontements avec Luis Enrique, puisqu’il va quitter l’équipe à la fin de la saison.»

Un casse-tête pour Ancelotti et le Real Madrid

Il poursuit : «ce dont on parle le plus ici, c’est de la façon dont Ancelotti va gérer une équipe avec autant de stars et si le fait de laisser l’un d’entre eux sur le banc pourrait causer des problèmes (…) Rodrygo l’a dit dimanche, il est tranquille et il n’a pas peur de la concurrence.» KM7 non plus. Mais il devra accepter de vivre avec une concurrence plus féroce et peut-être de parfois jouer un peu moins. Ce qui, on le sait, est compliqué à accepter pour lui. Mais certains le comprennent, à l’image d’Andrés Onrubia, journaliste pour AS. «Je pense que son départ du PSG est plus que confirmé. Le club a fait un communiqué à la presse le 16 février.»

La suite après cette publicité

Il ajoute : «la colère de Mbappé est justifiée, même si je comprends les décisions de Luis Enrique. Il a une demi-finale de Coupe mercredi et doit préparer l’équipe à s’habituer à jouer sans Mbappé à partir de juin. » Madrid va aussi devoir s’habituer au Bondynois. Mais tout le monde n’est pas convaincu par lui, encore plus après son comportement de dimanche. "Mieux vaut ne pas signer Mbappé", a d’ailleurs titré Marca dans un article plutôt saignant. «Kylian Mbappé est passé du statut de meilleur joueur du monde à celui du diable lui-même. Lorsqu’il viendra au Real Madrid, qui ne l’a pas encore vu dans la salle des 14 Coupes d’Europe, tout sera un problème. C’est déjà le cas pour Luis Enrique puisqu’il sait qu’il ne va pas continuer à Paris. C’est pour cela qu’il le sort, parce qu’il ne l’a jamais fait auparavant.»

KM7 ne fait pas l’unanimité

Marca poursuit : «et la petite star fait les grimaces qu’elle fait. Et elle quitte le terrain sans serrer la main de son entraîneur, va sous la douche lors du Classique et poste même une image sur les réseaux sociaux. Sans rien écrire, où a-t-on vu cela. Ce sera peut-être ce qui se passera lorsqu’il signera au Real Madrid. Cela va briser l’harmonie d’un vestiaire qui est une famille, la grille des salaires, l’équipe et même le toit du Bernabéu. Ce n’est pas pratique de lui faire de la place, ce n’est pas nécessaire. Il veut jouer à gauche et il faut lui dérouler le tapis rouge dès son atterrissage. Vinicius doit être ému et Rodrygo doit se mettre en tête qu’il va moins jouer. Ou il faut enlever quelqu’un qui défend pour le mettre sur le terrain. Ce ne sera pas un problème, ce sera vendre votre âme au diable. Laporta a déjà prévenu»

La suite après cette publicité

La publication ibérique conclut ainsi : «avec Mbappé, tous les projecteurs sont braqués sur lui, l’équipe est déséquilibrée. Et ne laissez pas le bon Ancelotti penser à le sortir, car il va faire des grimaces. De plus, ce Kylian est celui qui a trahi le club il y a des années et ça ne s’oublie pas. Qu’il a pris tout ça comme une plaisanterie et qu’en plus maintenant il a envie d’aller aux Jeux de Paris pour se moquer de l’équipe qui va si bien le payer. Quel problème Madrid va-t-il chercher avec Mbappé ? Attendre si longtemps n’en valait pas la peine. Cependant, comme on ne sait jamais avec Kylian, si le Real ne le signe pas, il sera à nouveau le meilleur joueur du monde et une bénédiction. Ceux qui ne comptent pas sur lui auront à nouveau ce problème. Et le Real Madrid sera moins fort sans un grand Mbappé.»

Les Merengues suivent sa situation de près

De son côté, Sport évoque «l’inquiétude au Real Madrid en raison des attaques contre Mbappé.» Le média catalan indique : «Kylian Mbappé est passé du statut d’idole des supporters français à celui durement critiqué par la presse française après s’être plaint d’avoir été remplacé 60 minutes après le début du match du PSG à Marseille. Son geste d’agacement lorsque Luis Enrique a décidé de le faire sortir a servi à ses détracteurs de sortir leurs canons et de tirer sur le joueur à leur guise (…) L’attaquant est parti en marmonnant quelque chose sur lequel beaucoup ont mis des mots négatifs même s’il est difficile de savoir ce qu’il a dit. Mais la presse française en profite pour lui reprocher de ne pas performer à son niveau habituel.»

Sport poursuit : «au Real Madrid, il y a une certaine inquiétude quant à la situation dans laquelle se trouve le joueur, qui devrait annoncer sa signature avec l’équipe blanche à la fin de la saison avec son équipe actuelle. Inquiétude relative car ils savaient que tôt ou tard il y aurait une campagne en France contre le joueur pour sa décision de partir et de quitter sa Ligue. Les antécédents soutiennent cette préoccupation, même si le joueur a toujours été respectueux envers son club, qui a fini par accepter sa décision, même à contrecœur. A Madrid, ils ont exprimé leur soutien et leur tranquillité d’esprit, puisqu’ils s’attendaient. Ils pensent même qu’ils ont mis plus de temps que prévu , mais une fois que la décision de quitter le football français a été irrévocable, le bombardement médiatique a commencé. Ils pensent que tout détail est sorti de son contexte et qu’il en sera ainsi jusqu’à ce qu’il annonce pour quelle équipe il jouera la saison prochaine.» Que ce soit pour son temps de jeu ou ou son positionnement, KM7 continue donc d’enflammer la France et plus largement l’Espagne et Madrid.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité