Ligue 1 : tenu en échec par Strasbourg, Brest rate l’occasion de se rapprocher du podium

Par Anas Bakhkhar
3 min.
Hugo Magnetti (Brest)  @Maxppp

Il faut dire que peu de personnes attendaient de voir le Stade Brestois connaître une aussi belle première moitié de saison en Ligue 1. Après avoir assuré le maintien dans les dernières journées l’an passée, la formation bretonne débutait cet exercice 2023-2024 de belle manière et le confirmait dans les résultats, avec une septième place avant ce jeudi soir. Les ouailles d’Eric Roy recevaient le Racing Club de Strasbourg, une rencontre de la 12e journée reportée en raison de la tempête Ciaran. Face au SB29, on retrouvait une équipe alsacienne en grande difficulté depuis plus de deux mois et à un petit point du barragiste Clermont avant cette rencontre. La victoire était donc obligatoire pour les hommes de Patrick Vieira, restant sur 7 matches sans victoire (4 défaites, 3 nuls). Pour cette rencontre, Roy préférait Martin Satriano à Steve Mounié, laissé sur le banc, tandis que le capitaine Brendan Chardonnet était remplacé par Julien Le Cardinal, prêté par le Racing Club de Lens cet été. De son côté, Vieira faisait confiance à Lebo Mothiba pour la première fois dans le onze depuis deux mois, pour l’aligner aux côtés de Kevin Gameiro en attaque. Abakay Sylla, arrivé au Racing contre 20 M€ - recrue la plus chère de l’histoire du club - enchaînait une deuxième titularisation en défense centrale.

La suite après cette publicité

Classement live

Dans un premier acté équilibré entre les 22 acteurs, les visiteurs se montraient néanmoins un peu plus dangereux dans le camp adverse, malgré quelques attaques placées concédées en début de match, avec plusieurs centres tentés - dans le jeu et sur coups de pied arrêtés - mais bien repoussés. Après la frappe d’Habib Diarra captée en deux temps par Matz Sels (20e), Mothiba sollicitait à son tour le portier belge, vigilant sur l’enchaînement du Sud-Africain (29e). Quelques minutes après la sortie sur blessure d’Ismael Doukoure (36e), les Brestois débloquaient enfin la marque sur un beau travail de Jérémy Le Douaron, qui croisait son tir à ras de terre entre les jambes de Sels (1-0, 44e). Au retour des vestiaires, les hommes en bleu ne désespéraient pas et continuaient de montrer des intentions offensives intéressantes, mais leur adversaire ne perdait pas de son allant offensif. A peine entré en jeu, Mathias Pereira Lage était tout proche de faire le break mais sa tête frôlait le poteau gauche de Sels (72e). Dans la surface adverse, Gameiro ratait le cadre de son pied gauche (74e). Après un coup de casque au-dessus de la transversale, Emegha trouvait finalement le chemin des filets sur le bon centre de Moise Sahi Dion (1-1, 80e). L’attaquant ivoirien était ensuite proche de se muer en buteur sans la vigilance de Marco Bizot (86e). Mahdi Camara envoyait lui une tête juste à côté du bois droit de Sels (90+1e). Malgré une fin de match débridée, les deux formations se quittaient sur ce score de parité (1-1). Le partage des points n’arrangeait pas Brest, qui ratait l’occasion de revenir à trois points de Monaco, sur la dernière marche du podium. Strasbourg, quant à lui, reste au bord de la relégation et n’arrive toujours pas à relever la tête…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité