Le nouveau visage du PSG dessiné par Luis Campos

Avec l'aide d'Antero Henrique, Luis Campos, le nouvel homme fort du PSG travaille d'arrache-pied sur le recrutement et présente à ses interlocuteurs un projet sportif bien défini, avec la mise en place annoncée d'un schéma en 3-5-2. Ce qui explique le choix de certaines cibles.

Luis Campos lorsqu'il était au LOSC
Luis Campos lorsqu'il était au LOSC ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il a souvent été reproché au PSG une forme de flou entourant le secteur sportif. Quel est le projet de jeu ? Quelle est l'idée directrice ? Ces interrogations ont atteint des sommets avec Mauricio Pochettino sur le banc et Leonardo en directeur sportif, le premier n'arrivant pas à inspirer grand-chose à qui que ce soit, le second en étant plus intéressé par le mercato que par le plan de jeu. En choisissant Luis Campos, la direction qatarie a tranché dans le vif, puisque le Portugais est capable d'insuffler une vraie vision sur le plan tactique en collaboration avec l'entraîneur.

Sur ce sujet, comme nous vous l'avons expliqué, la priorité de Campos a rapidement été Christophe Galtier. Pour plusieurs raisons : il le connait pour avoir déjà travaillé avec lui, ils s'entendent très bien, et les idées de chacun sont mises en application. Pour Campos, choisir Galtier, c'est choisir un entraîneur qui va concrétiser les orientations claires du mercato estival. Dans l'esprit du nouveau conseiller football du Paris Saint-Germain, l'équipe va jouer en 3-5-2. Il faut donc du renfort en défense, avec principalement la piste Milan Skriniar qui avance bien. D'autres dossiers sont travaillés en parallèle, dont un qui mène à un défenseur polyvalent.

Du renfort en attaque

Il faut également une meilleure maîtrise au milieu de terrain, afin d'épauler Marco Verratti. L'arrivée annoncée de Vitinha va dans ce sens, et Campos espère boucler également celle de Renato Sanches. Il veut aussi apporter du sang neuf en attaque, car Mbappé s'y sentirait bien seul. Mauro Icardi est clairement poussé vers la sortie et ne fait pas partie du projet bâti par le nouvel homme fort du PSG. D'où la piste Robert Lewandowski qui est actuellement travaillée. Et la volonté de vite finaliser le dossier Gianluca Scamacca (23 ans). En plus de ces deux joueurs visés, Paris se garde le luxe d'attirer une doublure à Kylian Mbappé.

Il y a encore beaucoup de travail à réaliser sur le mercato, mais la ligne directrice est connue, le discours clair. Dans ce 3-5-2 où Lionel Messi pourrait être installé en numéro 10, il n'y aura évidemment pas de la place pour tout le monde. Les indésirables sont connus (Icardi, Draxler, Kehrer, Kurzawa, Herrera, Danilo, Wijnaldum), et il faudra s'interroger dans ce système de jeu sur le rôle réservé à Neymar, pour lequel le Qatar a ouvert la porte à un départ. Ce sera là un autre chantier d'envergure pour Campos.

Plus d'infos

Commentaires