AS Monaco : Arthur Zagre a toujours la cote

Après un prêt raté à Dijon, Arthur Zagre va faire son retour à l’AS Monaco. Le club de la Principauté ne serait pas contre le laisser partir en prêt une seconde fois.

Arthur Zagre en plein match de Coupe de France avec l'ASM
Arthur Zagre en plein match de Coupe de France avec l'ASM ©Maxppp

C’est une saison très particulière qu’a connu Arthur Zagre cette année. Le 6 octobre dernier, le jeune titi parisien était prêté par l’AS Monaco à Dijon. Le club de la Principauté, qui avait tout de même déboursé 10 millions pour s’attacher ses services, souhaitait le voir s'aguerrir et se développer sur une saison pour ne pas freiner sa progression. Et si l’on pensait que ce choix était plutôt judicieux aussi bien pour le joueur que pour Monaco ou même Dijon, tout ne se sera pas passé comme prévu, loin de là. Le polyvalent latéral gauche n’aura jamais réussi à s’imposer dans le 11 dijonnais. Il n’aura pas eu non plus l’occasion de s’illustrer dans une équipe qui manquait souvent de créativité et de talent. Finalement, le jeune joueur de 19 ans n’a joué que trois petits matchs cette saison (une seule titularisation). Lors de la dernière journée, Zagre a enfin pu débuter un match (face à l’AS Saint-Etienne). Sur son couloir gauche, il a été plutôt intéressant et il a largement contribué à la victoire de son équipe (0-1), pourtant reléguée en Ligue 2.

La suite après cette publicité

Pourtant, la polyvalence de l’ancien Parisien avait impressionné tout le monde à ses débuts. Au PSG, beaucoup avaient d’ailleurs regretté son départ y compris au sein du club et ce n’est d’ailleurs pas anodin si le club de la capitale avait fixé une clause de rachat à 35 millions d’euros au moment de le vendre à Monaco. «Si lui, il n'est pas en mesure de rentrer dans le groupe pro, alors je ne comprends pas. Paris doit être en capacité, comme le font les autres grands clubs, de réserver deux ou trois places aux grands talents du centre. Là, je suis dans l'incompréhension. (...) Arthur, c'est un potentiel rare. Il a du Maxwell, du Roberto Carlos en lui», avait expliqué l'ancien entraîneur de Zagre en équipe de jeunes au PSG, François Rodrigues, dans les colonnes de L’Équipe. Alors forcément, Monaco avait senti le bon coup en le récupérant à l’été 2019 même si son entraîneur de l’époque, Leonardo Jardim avait demandé à être patient avec lui. « Il a un immense potentiel, mais aujourd’hui il n’est pas prêt pour être lancé dans le grand bain. On doit se montrer responsable dans sa progression. Il ne faut pas lancer les jeunes trop tôt, ce n’est rendre service à personne. »

Bordeaux et Saint-Etienne restent à l’affût

Le club du Rocher avait décidé de le prêter pour deux saisons (une saison + une en option) à Dijon. Peguy Luyindula, directeur sportif dijonnais de l’époque, avait insisté pour le récupérer alors même que Stéphane Jobard ne souhaitait pas réellement le recruter, privilégiant des joueurs expérimentés pour lutter pour le maintien. Avec la relégation en Ligue 2, les Dijonnais n’activeront pas l’année supplémentaire et Monaco réfléchit sérieusement à prêter encore une fois son joueur. Forcément, le potentiel du natif de Neuilly-sur-Seine attise les convoitises et en Ligue 1 notamment. Deux clubs se sont déjà positionnés sur le dossier : Bordeaux et Saint-Etienne. Les Girondins, qui vont connaître une grosse revue d’effectif cet été, ont fait part de leur intérêt pour récupérer le latéral gauche en prêt. Une option qui serait très peu couteuse pour le club, qui attend toujours un repreneur, puisque Monaco serait prêt à prendre en charge une très grosse partie du salaire. Son temps de jeu serait aussi quasiment "garanti" avec le départ à ce poste de Poundje, et l'irrégularité du seul concurrent Loris Benito.

Saint-Etienne réfléchit aussi à cette option. Arthur Zagre, qui a sans doute dû convaincre les dirigeants stéphanois lors de la dernière journée de Ligue 1, retrouverait un de ses anciens coéquipiers parisiens du centre de formation : Adil Aouchiche. Mais le petit feu follet d’1m68 a aussi la cote à l’étranger puisqu’en Allemagne, c’est Fribourg qui apprécie son profil. Le club de Feyenoord, en Eredivisie, est aussi sur le dossier. Malgré une saison très compliquée, Arthur Zagre semble toujours avoir une belle cote sur le marché des transferts. À seulement 19 ans, et après avoir peut-être brûlé les étapes un peu trop vite, l’international français U18 pourrait bien confirmer son potentiel la saison prochaine.

Plus d'infos

Commentaires