OM : Jacques-Henri Eyraud met la pression sur ses joueurs

Pour Jacques-Henri Eyraud, les recommandations de l'UNFP et des clubs sur la baisse momentanée des salaires ne sont pas suffisantes. Alors, il a pris les choses en main pour négocier avec les joueurs de l'OM une véritable baisse de leurs revenus d'ici la fin de la saison.

Jacques-Henri Eyraud au Vélodrome lors du match contre Angers
Jacques-Henri Eyraud au Vélodrome lors du match contre Angers ©Maxppp

C'est une nouvelle qui a soulagé bon nombre de dirigeants du football français. Loin de la tension qui a agité le football anglais sur le sujet, le syndicat des joueurs, l'UNFP, et les clubs sont parvenus à s'entendre sur les conditions d'une baisse de salaire momentanée des joueurs pour surmonter la crise économique générée par la pandémie et l'arrêt du football. Le mot momentané pose cependant problème à certains. C'est le cas du président de l'Olympique de Marseille Jacques-Henri Eyraud, qui était moins convaincu que les autres sur la finalité des négociations.

La suite après cette publicité

Comme l'explique L'Equipe, le président olympien trouve que ses confrères n'ont pas été assez sévères. Pour lui, jamais les clubs n'auraient dû accepter de reporter la partie non versée du salaire à la fin de la saison, comme c'est le cas (ou quand les droits TV auront été versés). La position de l'homme fort de l'OM n'est pas anodine, puisque la santé financière du club phocéen est loin d'être éclatante, comme nous vous l'expliquions récemment.

Eyraud muscle les négociations

Dès lors, Eyraud a pris une initiative personnelle. L'accord trouvé mardi soir n'est de toute façon qu'une recommandation et chaque club peut s'organiser comme il le souhaite à partir du moment où il trouve un accord avec ses joueurs. Et pour Eyraud, il faut aller bien plus loin. Il aurait ainsi déjà réclamé à ses cadres, comme Thauvin ou Mandanda, de baisser leur salaire. Pas pour un mois ou deux mais bien de manière définitive.

Selon les informations de RMC, il a prévenu l'ensemble de l'effectif qu'il ne pourrait de toute façon pas payer l'intégralité des salaires si la saison ne pouvait pas se terminer. Les joueurs de l'OM sont mis au dos au mur et Eyraud leur demande un véritable sacrifice pour aider le club à survivre financièrement. Certains sont prêts à renoncer à une partie de leurs revenus, d'autres pas. Des conférences téléphoniques sont prévues avec les joueurs pour trouver un accord, au moins jusqu'à la fin de saison.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires