Ligue 1 : séduisant, le Stade Rennais déroule face à Montpellier

Après un match à sens unique, les homme de Bruno Genesio ont raflé la mise (2-0) grâce à des réalisations de Terrier et Majer. Une victoire au Roazhon Park qui permet au Stade Rennais de devenir provisoirement le nouveau dauphin du PSG.

Martin Terrier buteur avec le Stade Rennais face au MHSC
Martin Terrier buteur avec le Stade Rennais face au MHSC ©Maxppp

Pour ce dernier match samedi soir, le Stade Rennais recevait le MHSC au Roazhon Park. Brillants vainqueurs de l'Olympique Lyonnais avant la trêve internationale (4-1), les Bretons voulaient enchainer devant leur public. Côté héraultais, le succès surprenant obtenu sur la pelouse de l'OGC Nice a revigoré les hommes d'Olivier Dall'Oglio. Pour cette affiche de 21 heures, Bruno Genesio alignait un 4-4-2 avec le duo Laborde, Terrier en attaque. De son coté Dall'Oglio optait pour un 4-2-3-1 avec le seul Germain en pointe.

La suite après cette publicité

Le SRFC réalisait une entame séduisante et se trouvait logiquement récompensé par une ouverture du score précoce. Sur la droite, Martin décalait Traoré qui centrait pour Terrier dont la tête ne laissait aucune chance à Omlin (1-0, 8e). Après un premier quart d'heure de qualité, les hommes de Genesio baissaient un peu le pied et Montpellier tentait d'en profiter sans pour autant se montrer dangereux. Mais après sa démonstration collective face à l'OL, le Stade Rennais voulait encore marquer les esprits. Truffert décalait sur la gauche Tait qui mystifiait Sambia d'une feinte de frappe avant de centrer pour Laborde.

Le MHSC n'a pas résisté aux déferlantes rennaises

L'attaquant remisait de la tête pour Majer qui d'une volée concluait de près (2-0, 28e). Deux minutes plus tard, le MHSC se trouvait au bord de la rupture et Laborde voyait sa frappe repoussée par Omlin (30e). Les choses se corsaient pour les Héraultais avec l'expulsion de Savanier suite à un deuxième jaune (40e). Au retour des vestiaires, les Bretons repartaient sur des bases similaires, et Omlin prenait des risques inconsidérés à la relance et était sauvé par son poteau sur une frappe de Tait (52e). Le portier suisse se reprenait bien quelques secondes plus tard sur une frappe tendue de Terrier (53e).

On assistait à un match à sens unique, et Majer puis Laborde donnaient quelques sueurs froides à Omlin (61, 62e). Dans la gestion en fin de match, les Rennais ne parvenaient pas à creuser l'écart, et Truffert bien lancé dans la surface par Tait ne cadrait pas sa frappe (73e). Dans les dernières minutes, Gaëtan Laborde à la réception d'un centre de Truffert voyait sa reprise acrobatique mourir sur le poteau (86e). Avec cette septième victoire de la saison, le Stade Rennais s'emparait provisoirement de la deuxième place au classement, Montpellier chutait au septième rang.

Retrouvez le classement de la Ligue 1 ici.

Plus d'infos

Commentaires