Droits TV : la patron de Mediapro charge beIN Sports et Canal +

En cette période compliquée liée à la pandémie de coronavirus en France, la bataille entre les clubs de Ligue 1 et les diffuseurs du championnat (Canal Plus et beIN Sports) fait rage. Mediapro, qui a acquis les droits de la L1 pour la période 2020-2024, est venu mettre son grain de sel et s'est dit, par le biais de son président, Jaume Roures, prêt à diffuser la fin de l'exercice en cours si le problème entre les différentes parties n'était pas réglé. Ce mercredi, le patron du groupe audiovisuel espagnol en a profité pour charger ses concurrents, tout en leur faisant comprendre qu'il leur serait impossible de récupérer les droits de la L1 pour les 4 prochaines années.

«On dit que Mediapro a des difficultés ? Mais c'est Canal et beIN qui ont des difficultés. Ils ne payent pas. Pourquoi me demande-t-on cela à moi, qui ne dois pas un centime à qui que ce soit ? La réalité, c'est celle-là. Tout le reste, ce sont des spéculations. Qui peut dire que je lui dois un centime ? Canal et beIN, eux, n'ont pas payé la Ligue. Tout le reste, ce sont des histoires que Canal et beIN racontent sur nous. Mais peuvent-ils nous présenter des gens à qui on doit de l'argent ? Peut-être que ce sont eux qui nous doivent de l'argent. On peut en discuter... L'absence de garantie bancaire dans notre contrat avec la Ligue inquiète ? On n'a jamais déposé une garantie bancaire ailleurs. Ni à la Ligue espagnole, ni au Canada, ni aux États-Unis, ni au Chili. Où sont les garanties de Canal et de beIN s'ils ne payent pas ? Personne ne s'inquiète de ça ? Personne ne se soucie de les voir ne pas payer près de 300 M€ ?», a notamment déclaré Jaume Roures lors de son entretien accordé à L'Equipe. Les tensions ne font probablement que commencer.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires