Espagne : Adama Traoré n'en finit plus d'impressionner

De nouveau entré en jeu avec l'Espagne face à la Suisse (1-0) Adama Traoré a épaté son monde. Très dangereux balle au pied, il a redonné un allant offensif à la Roja avec qui il commence doucement mais sûrement à faire son trou.

Adama Traoré en pleine action
Adama Traoré en pleine action ©Maxppp
La suite après cette publicité

Tumultueuse, la relation entre la sélection espagnole et Adama Traoré (24 ans) vient enfin d'être lancée. Le joueur qui a manqué sur blessure le rassemblement de novembre 2019 puis celui de mars 2020 suite à la pandémie de coronavirus voyait le sort s'acharner quand il a cette fois été testé positif au Covid-19 en septembre dernier. La sélection malienne a alors profité de la brèche pour essayer de convaincre sur le fil l'ailier de Wolverhampton de changer d'avis. En vain puisque Adama Traoré a décidé de porter le maillot de la Roja et il a donc fait ses débuts contre le Portugal (0-0) mercredi dernier. Une première pour la moins impressionnante puisqu'il a su faire valoir ses qualités de vitesse et de percussion.

Disposant d'un registre singulier, le joueur formé à la Masia a totalement séduit les observateurs. Hier lors de la victoire de l'Espagne contre la Suisse, Adama Traoré a remplacé Ansu Fati peu avant l'heure de jeu (57e). Immédiatement, il s'est illustré par ses qualités de dribble et de percussions. Longeant son couloir, il a offert beaucoup de profondeur au jeu de la Roja et apporte un profil qui manquait à la sélection ibérique. Si bien que la presse locale s'emballe déjà pour la nouvelle coqueluche de la sélection.

Adama Traoré a définitivement choisi l'Espagne

«Adama continue d'être le joueur le plus excitant de cette équipe espagnole. Il n'a pas perdu de temps pour démontrer sa puissance et sa vitesse incroyables avec un certain nombre de débordements sur l'aile droite en seconde période» ne manque pas de souligner le journal Marca. De son côté, le média catalan Mundo Deportivo ne retient que l'entrée d'Adama Traoré dans une rencontre terne : «Adama Traoré a au moins fourni dix minutes électrisantes. Petite consolation pour une équipe qui, bien qu'elle n'ait plus perdu de match à Madrid depuis 1987 et qu'elle ait fait un pas en avant en ajoutant trois points de plus, a reculé sur le plan du football.» À l'issue de cette seconde sélection, Adama Traoré s'est montré très satisfait en conférence de presse même s'il en a profité pour pointer du doigt un axe de progression : «je suis très content d'avoir joué. Nous avons été proches du but, mais nous devons continuer à travailler (sur la finition, ndlr), moi personnellement.»

Pour autant le joueur préfère retenir le positif de cette nouvelle belle entrée en jeu : «il est très difficile de casser une ligne défensive aussi bien structurée, mais nous avons bien déplacé le ballon, nous avons suivi ce que l'entraîneur nous a dit et nous avons gagné. Ce qui est important, car cela fait du bien pour la dynamique.» Avec cette entrée en jeu dans un match de Ligue des Nations, Adama Traoré ne peut donc plus changer de sélection et va donc essayer de s'inscrire dans la durée avec l'Espagne. En forme en club avec Wolverhampton et excellent lors de ses premiers pas, le natif de L'Hospitalet continue d'impressionner avec en ligne de mire le prochain Euro.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires