Qatar 2022 : Joshua Kimmich regrette un appel au boycott trop tardif

Joshua Kimmich im Länderspiel gegen Island
Joshua Kimmich im Länderspiel gegen Island ©Maxppp

Durant cette trêve internationale, les pays européens ont débuté leurs qualifications à la prochaine Coupe du monde qui aura lieu au Qatar en 2022. Il y a quelques mois de cela, le journal The Guardian avait publié une enquête sur les conditions des travailleurs sur les chantiers du Mondial 2022 expliquant que des milliers de migrants avaient trouvé la mort. Plusieurs pays dont la Norvège, les Pays-Bas et l’Allemagne ont dénoncé ces conditions lors de leur rencontre.

La suite après cette publicité

L’Allemagne a été l’un des premiers pays a dénoncé les conditions des travailleurs. Lors du match face à l’Islande, les joueurs s’étaient présentés avec des t-shirts floqués « Human Rights » (Droits de l’Homme). Pour Joshua Kimmich (26 ans), cet appel au boycott arrive bien trop tard. « Le Mondial 2022 n'a pas été attribué cette année, mais il y a quelques années. On aurait dû penser au boycott à l'époque. Maintenant, nous devons saisir cette opportunité pour sensibiliser les gens. Mais la question ne concerne pas seulement les footballeurs... Nous devons tous travailler ensemble. »

Plus d'infos

Commentaires