L’OM, l’AC Milan, l’Atalanta et Newcastle gardent un œil sur Seko Fofana

Acteur majeur de l’incroyable début de saison lensois, Seko Fofana ne cesse d’impressionner. De quoi intéresser de nombreux clubs européens séduits par le profil et les qualités du joueur. Il n’empêche qu’il leur faudra attendre sans doute encore quelques mois pour espérer l’enrôler.

Sekou Fofana célèbre son but.
Sekou Fofana célèbre son but. ©Maxppp
La suite après cette publicité

« J’ai longuement réfléchi, je m’imaginais ici et pas ailleurs. Je me suis vu dans le projet. Même quand j’essayais d’expliquer mon raisonnement, on me disait que j’étais fou. » Voilà ce que déclarait Seko Fofana lors de son arrivée au RC Lens lors de l’été 2020 pour la modique somme de 10 M€. Il faut dire que l’ancien grand espoir de Manchester City arrivait de plusieurs saisons intéressantes en Serie A du côté de l’Udinese. Un choix mûrement réfléchi qui paye aujourd’hui, aussi bien pour le joueur que pour l’actuel dauphin du PSG au classement de L1.

Considéré comme l’un des meilleurs milieux de terrains de Ligue 1, sacré meilleur joueur du championnat au mois de septembre, le fer de lance du club artésien, sous contrat jusqu’en juin 2024, surfe sur des statistiques hors normes. Omniprésent sur le terrain (il est d’ailleurs le quatrième joueur qui court le plus en L1 avec 143,5 kilomètres parcourus après 13 journées), buteur à trois reprises au mois d’août, Fofana est l’un des joueurs les plus influents du RC Lens.

Seko Fofana très attaché au RC Lens

Alors, forcément, la cote de l’international ivoirien de 26 ans ne cesse d’augmenter. Pisté par l’OM l’été dernier, l’ancien de l’Udinese était finalement resté dans l’Artois. Ce qui devrait être de nouveau le cas cet hiver, malgré quelques clubs qui suivent toujours le joueur. Ce dernier étant très attaché à son club et à son projet sportif.

Selon nos informations, Newcastle, l’OM, l’AC Milan, l’Atalanta et quelques clubs anglais continuent d’observer ses performances. Pas de quoi ébranler le RC Lens, qui n’a pas besoin de liquidités et qui devrait poliment refuser les offres hivernales sauf énorme chèque. De quoi rassurer les supporters lensois qui ont fait du natif de Paris l’un de leurs chouchous avec Jonathan Clauss.

Plus d'infos

Commentaires