Arsenal : Mikel Arteta cartonne ses joueurs

Une nouvelle fois défait en championnat, Arsenal n'y arrive pas. Après ce nouveau revers (2-1) à Brighton, Mikel Arteta a pris la parole pour fustiger le comportement de ses joueurs.

Mikel Arteta semble bien seul en ce moment
Mikel Arteta semble bien seul en ce moment ©Maxppp

Être supporter d'Arsenal ne doit pas être une chose évidente en ce moment. Lourdement battu par Manchester City (3-0) en milieu de semaine, à cause notamment du naufrage de David Luiz, le club de Londres s'est à nouveau incliné ce samedi. En déplacement à Brighton, les Gunners ont vécu une sorte de descente aux enfers. Il y a d'abord eu la probable lourde blessure de Leno (36e), la montée en régime poussive, le chemin de la victoire qui se dessinait avec ce but de Pépé (68e), puis la catastrophe est arrivée. Arsenal a fini par encaisser deux buts par Dunk (75e) et Neal Maupay (90e+5) pour s'incliner 2-1.

La suite après cette publicité

Au classement, les Gunners sont encore en course pour les places européennes mais le niveau affiché n'offre guère d'espoir aux supporters. Il y a aussi les statistiques qui fâchent. Depuis sa prise de fonction en décembre dernier, Mikel Arteta affiche un ratio terrible à l'extérieur. En 6 déplacements, il cumule 4 petits points au compteur (4 nuls et 2 défaites). C'en est trop. D'un naturel plutôt calme, l’entraîneur basque est apparu cette fois particulièrement en colère en conférence de presse.

Arteta en veut à ses joueurs

Il condamne notamment les errances défensives de son équipe, irrémédiables à ce niveau de compétition. «C'est une épreuve très difficile. C'est inacceptable, la façon dont nous avons perdu le match. Le fait que nous ayons raté tant d'occasions, le fait que nous leur ayons donné un but et que nous ne nous soyons pas battus sur le deuxième but. Nous devons essayer de relever les joueurs. Il y a beaucoup de choses qu'ils ont très bien faites mais nous ne sommes pas compétitifs. À ce niveau, vous ne pouvez pas fixer ce genre d'objectifs», déplore Arteta.

L'Espagnol de 38 ans en veut également à certains éléments, coupables selon lui de ne pas prendre suffisamment de responsabilités. «On a besoin de leadership, certains doivent passer un cap même quand les leaders naturels sont absents. C'est une chose qui doit être cultivée dans notre culture de club. Ils doivent comprendre l'importance de cette notion.» Cette fin de championnat s'annonce comme un long calvaire pour les Gunners, déjà confrontés à une cascade de blessures (Chambers, Mari, Soares, Sokratis, Torreira et Xhaka). Il faudra pourtant relever la tête dès jeudi soir prochain à Southampton, sous peine de la garder sous l'eau encore une fois.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires