Euro 2024, Espagne : Fabian Ruiz, le facteur X de la Roja à l’avenir incertain

Par Josué Cassé
2 min.
Fabian Ruiz sous les couleurs de l'Espagne @Maxppp

Auteur d’un match XXL lors du premier match des Espagnols contre la Croatie avant de confirmer contre l’Italie, Fabian Ruiz marche sur l’eau en ce début d’Euro 2024. De bon augure pour la Roja avant d’affronter l’Albanie, ce lundi à 21 heures. De son côté, le milieu de terrain de 28 ans reste lui toujours aussi évasif quant à son avenir dans la capitale française…

«J’aime avant tout mettre en valeur mes joueurs et Fabian Ruiz a pour moi toutes les qualités pour être une star mondiale, il a le potentiel. On doit être heureux qu’il soit espagnol, j’aimerais qu’il ait cette reconnaissance. En Espagne, on pense souvent que les meilleurs sont étrangers, il ne faut pas oublier les nôtres». Voici ce que déclarait Luis de la Fuente quelques instants après le récital espagnol face à la Croatie (3-0) le 15 juin dernier. Il faut dire que le joueur parisien, une nouvelle fois brillant lors de la victoire arrachée (1-0) contre l’Italie, est l’un des hommes forts de cette Roja en ce début de compétition.

La suite après cette publicité

Associé dans un milieu de terrain à trois avec le joueur de Manchester City, Rodri, et celui du Barça, Pedri, le natif de Los Palacios y Villafranca excelle dans tous les domaines. Passeur décisif, buteur, impactant, juste techniquement, étincelant dans l’orientation du jeu, l’international espagnol (25 sélections, 3 buts) fait, aujourd’hui, étalage de toute sa classe. Contre la Nazionale, Ruiz a d’ailleurs intercepté 14 ballons, soit plus que n’importe quel autre joueur depuis le début de la compétition.

À lire PSG : un nouvel adjoint pour Luis Enrique

Un départ envisageable après l’Euro ?

De quoi lui assurer une place de titulaire dans le XI de départ et impressionner la presse locale. Marca parlait, à ce titre, «d’un joueur destiné à jouer dans une grande équipe». S’il devrait être ménagé, ce lundi soir, contre l’Albanie avant de retrouver sa place de titulaire en huitièmes de finale - la Roja ayant validé sa qualification après deux rencontres - un autre sujet revient avec insistance lorsqu’on évoque la trajectoire de l’ancien joueur du Napoli : son avenir. Sous contrat avec le PSG jusqu’en juin 2027, celui qui dispose d’une valeur marchande de 30 millions d’euros est d’ailleurs resté flou à ce sujet.

La suite après cette publicité

«La Premier League ? On ne sait jamais, mais j’ai un contrat avec le PSG pour encore trois ans et j’y suis heureux», assurait le principal concerné aux médias espagnols. Auteur de 3 buts et 7 passes décisives en 35 matches toutes compétitions confondues la saison passée, le numéro 8 du PSG est aujourd’hui davantage considéré comme un élément de rotation dans l’effectif de Luis Enrique. Alternant le bon et le moins bon en terres parisiennes, Fabian Ruiz est cette fois-ci en train de prouver qu’il peut maintenir un niveau exceptionnel sur la scène internationale. Reste désormais à savoir si ce rendement impressionnant pourrait venir bouleverser son futur dans la capitale française…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité