Vente OM : Jacques-Henri Eyraud douche déjà les espoirs de Mourad Boudjellal

Mourad Boudjellal avait fait part de ses intentions de racheter l'Olympique de Marseille avec l'aide d'un intermédiaire. En conférence de presse, le président phocéen Jacques-Henri Eyraud a expliqué que le club n'était pas à vendre.

Jacques-Henri Eyraud, le président de l'Olympique de Marseille
Jacques-Henri Eyraud, le président de l'Olympique de Marseille ©Maxppp
La suite après cette publicité

Depuis hier, les rumeurs d'une vente de l'Olympique de Marseille se font de plus en plus entendre. Mourad Boudjellal, ancien président du Rugby club toulonnais et désormais homme fort du club de foot de Toulon, avait fait par de grandes ambitions pour le club phocéen. Faisant notamment appel au Moyen-Orient avec de grands moyens financiers tournant autour des 700-800 millions d'euros, celui qui a notamment fait fortune via la maison d'éditions de bande dessinée Soleil Productions a tout simplement lâché une bombe vendredi en annonçant son intention de racheter l'OM.

Sous pavillon américain depuis 2016 et l'arrivée de Frank McCourt, l'Olympique de Marseille se trouvait à un tournant avec sa première qualification en Ligue des Champions depuis l'arrivée du milliardaire. Une belle performance pour un objectif qui a été atteint un peu plus tard que prévu. Qu'importe, l'OM a repris en attractivité et l'intérêt de possibles acquéreurs est plutôt une bonne nouvelle. C'est donc tout naturellement que la réponse du président de l'Olympique de Marseille Jacques-Henri Eyraud se faisait attendre et celle-ci est venue en conférence de presse.

Il a rapidement bien accueilli cet intérêt, mais a vite balayé la rumeur en s'opposant à toute vente du club phocéen : «je remercie toujours les gens qui portent un intérêt, y compris financier, pour l'Olympique de Marseille. Néanmoins, nous ne sommes pas intéressés par la cession. L'OM n'est pas à vendre.» Une façon simple et efficace de renvoyer Mourad Boudjellal dans les cordes. Le président de l'OM a ensuite fait par d'ambition pour la suite du "Champions Project" initié depuis désormais 4 saisons : «ce que nous voulons continuer à apporter, c'est la stabilité, les projets à long terme, la vision que l'on propose avec Frank McCourt, c'est le long terme, l'avenir.»

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires