Les révélations de ce début de saison en Ligue 2

Une bonne partie du championnat de Ligue 2 a déjà été disputé, l'heure est de tirer un premier bilan de ce début de saison et de mettre en avant les joueurs qui ont su se révéler.

Les révélations de ce début de saison en Ligue 2
Les révélations de ce début de saison en Ligue 2 ©Maxppp

Nous voilà déjà à 15 journées disputées en Ligue 2, il est déjà le temps de s'arrêter sur ces joueurs qui ont réussi à se faire remarquer. Ces révélations sont parfois jeunes, parfois la France de la seconde division les découvre alors qu'ils ont déjà une petite carrière derrière eux, toujours est-il que si leurs clubs respectifs sont souvent bien placés, c'est en partie grâce à eux. Coupe de projecteur sur ces éléments qui ont animé le début de saison.

La suite après cette publicité

Yahia Fofana (21 ans, gardien, Le Havre)

Il est LA grande révélation au poste en Ligue 2. Remplaçant depuis deux saisons, le grand portier (1m94) a pris les devants dans sa concurrence avec l'expérimenté Mathieu Gorgelin. Titulaire à tous les matches (1 passe décisive face à Caen), il est le 2e gardien du championnat à avoir effectué le plus de sauvetages (44 arrêts derrière Riou 46). Rien d'étonnant de voir Le Havre 5e de Ligue 2 avec la meilleure défense (8 buts encaissés seulement), les Palois peuvent en témoigner, eux qui ont par exemple été dégoûtés par la performance de Fofana face à eux (13e journée). Courtisé par la Côte d'Ivoire, il n'a pour le moment pas donné suite, lui qui a été international français chez les jeunes (U16, U17, U18 et U19). Sous contrat jusqu'en 2022 avec son club formateur, il ne serait pas étonnant de le retrouver à un niveau plus élevé dans un futur proche.

Mikkel Desler (26 ans, latéral droit, Toulouse)

À Toulouse, la direction peut se satisfaire, elle a réussi son mercato. Les Violets disposent de quelques bonnes pioches à quasiment tous les postes mais Mikkel Desler a lui tout de suite fait chavirer le cœur de supporters. Il faut dire que les performances du piston droit en ont bluffé plus d'un. Généreux dans l'effort, excellent tacleur, buteur et double passeur décisif en 15 matches dont il a disputé à chaque fois l'intégralité (il a simplement été remplacé à l'heure de jeu contre Auxerre), le Danois a vite rentabilisé les 500 000 euros placés sur lui cet été pour le faire venir de Haugesund en première division norvégienne. Inconnu en France avant le dernier mercato, le joueur de 26 ans s'est rapidement fait un nom, lui dont le grand-père a remporté le championnat du Danemark dans les années 60.

Thierno Baldé (19 ans, latéral droit, Le Havre)

Autre joueur très intéressant au même poste que Desler mais dans un registre plus défensif, Thierno Baldé. Prêté sans option d'achat par le PSG au Havre cette saison, celui qui peut également dépanner en charnière centrale découvre les matches professionnels mais il en compte déjà 12 en Ligue 2. Après quelques semaines d'acclimatation, il a rapidement été mis dans le grand bain par Paul Le Guen, au point de devenir l'un des hommes forts de la base défensive des Havrais (meilleure défense du championnat avec 8 buts encaissés). À 19 ans, il a également tapé dans l'œil de Bernard Diomède qui l'a appelé en équipe de France U20. Dina Ebimbe, prêté lui aussi au Havre il y a deux ans par le PSG, a sans doute fait recette auprès de la jeunesse parisienne.

Ismaël Aaneba (22 ans, défenseur central, Sochaux)

Parfois, il faut savoir redescendre d'un cran pour grimper encore plus haut. Repéré à Mantes-la-Jolie en National 3 il y a 5 ans maintenant, Aaneba n'a presque connu que la réserve avec Strasbourg (13 bouts de matches, dont 2 titularisations en Ligue 1). Bien lui a pris d'aller signer du côté de Sochaux où le défenseur brille depuis le début de l'exercice. Titulaire indiscutable (aucune minute manquée) dans l'axe gauche aux côtés de Diedhiou, ou dans l'axe droit associé à Pogba, il est très rapidement devenu cadre de la charnière d'Omar Daf. Constant et régulier, il est le défenseur ayant bloqué le plus de tirs adverses. Les supporters sochaliens ont bien compris que si leur équipe possède la meilleure défense du championnat (8 buts encaissés), c'est notamment grâce à lui. Ils lui ont d'ailleurs attribué deux fois le trophée de joueur du mois et vient d'être désigné pépite du mois en Ligue 2.

Ousmane Camara (18 ans, défenseur central, Paris FC)

Le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres. Ousmane Camara profite en ce moment de la longue absence d'Axel Bamba pour se faire une place dans le onze du Paris FC. Titulaire à côté du capitaine Ousmane Kanté, le très grand défenseur central (1m97) évolue vite et bien, lui qui n'était pas programmé pour bénéficier aussi vite d'un temps de jeu conséquent. Avec ses 14 apparitions (10 titularisations), il commence doucement à prendre son envol, alors qu'il n'avait presque pas joué la saison dernière (3 apparitions). Attentif, à l'écoute et efficace d'après son entraîneur Thierry Laurey, Camara est la preuve, du haut de ses 18 ans seulement, que la formation parisienne se porte toujours aussi bien, elle qui fournit régulièrement l'équipe première en talent.

Lenny Vallier (22 ans, latéral gauche/milieu offensif gauche, Niort)

À la base, Lenny Vallier est latéral gauche mais Sébastien Desabre s'appuie depuis un moment sur sa polyvalence. Revenu à son poste d'origine en fin de saison dernière, le natif de Stains réalise de très belles performances dans un rôle de milieu gauche, voire d'ailier gauche depuis la reprise. Résultat, ses prestations s'en ressentent avec deux buts et deux passes décisives en 14 rencontres (12 titularisations), mais c'est surtout sa régularité qui permet à Niort d'occuper une surprenante 7e place de Ligue 2. Formé à Reims et international en équipe de France U16, U17, U18 et U19, il enchaîne enfin les matches à 22 ans, lui qui était arrivé à l'été 2020 en tant que remplaçant. Percutant et décisif, il lui manque encore un peu de caisse physique pour mieux finir.

Johann Lepenant (19 ans, milieu, SM Caen)

Si la saison du Stade Malherbe est un peu compliquée depuis la prise de fonction de Stéphane Moulin, l'écurie normande peut au moins se targuer d'avoir quelques jeunes éléments très prometteurs. En attendant l'explosion de Brahim Traoré, Johann Lepenant est lui devenu un incontournable. Devenu titulaire lors de la seconde partie de saison dernière où les résultats n'étaient guère plus reluisants, le milieu de terrain défensif au profil assez similaire d'un Maxence Caqueret, a pris une autre dimension. Il s'agit même davantage d'une confirmation que d'une révélation. Aligné au coup d'envoi à 14 reprises (15 matches disputés au total), le joueur de 19 ans est déjà le joueur le plus régulier de son équipe, actuelle 12e de Ligue 2. Il court tellement partout que Caen ne va pas pouvoir le retenir bien longtemps, lui dont le contrat se termine en 2023 et qui est déjà courtisé.

Nathan N’Goumou (21 ans, ailier, Toulouse)

Celui-là commence à faire la paire avec Mikkel Desler sur le flanc droit et pourtant, il n'est pas toujours titulaire. Confronté à une grosse concurrence devant, N'Goumou a notamment connu un mois d'octobre très prolifique, lui qui a tout de même cumulé 4 buts et 3 offrandes en 14 rencontres (8 titularisations). Il est parvenu à être plus consistant sur l'ensemble d'un match. Ses performances lui ont valu d'être appelé pour la première fois par Sylvain Ripoll en équipe de France Espoirs. Preuve que l'avenir semble radieux, il a, comme d'autres joueurs formés à Toulouse avant lui cette année, récemment prolongé jusqu'en 2024. Rien de plus normal que de le voir s'inscrire encore longtemps dans un club où il est arrivé à l'âge de 5 ans. Une époque où évoluait alors son cousin, un certain Achille Emana.

Ado Onaiwu (26 ans, Toulouse, attaquant)

Comme Desler, le Japonais est arrivé sur la pointe des pieds à Toulouse, qui l'a recruté à Yokohama pour 700 000€. Véritable curiosité en Ligue 2, alors qu'il sortait d'une très belle saison en J-League, récompensé par deux premières sélections avec les A, l'attaquant a vite trouvé le chemin des filets en France. Cinq fois buteur durant quatre rencontres de suite entre août et septembre, il a permis au Téfécé de se hisser en tête du championnat. Moins en réussite depuis quelques matches, il a laissé sa place de titulaire depuis un mois maintenant au profit de N'Goumou notamment. Il lui en faudra plus pour baisser les bras. À 26 ans, il est parti tenter une première expérience à l'étranger pour viser une place à la Coupe du monde au Qatar avec le Japon dans un an.

Plus d'infos

Commentaires