Les courtisans d'Erling Haaland ne feront pas de cadeaux à Mino Raiola

Après avoir pris la température chez tous les grands d'Europe souhaitant obtenir la signature d'Erling Haaland, Mino Raiola va probablement devoir réviser ses prétentions à la baisse.

L'agent de joueurs Mino Raiola en tribune lors d'un match
L'agent de joueurs Mino Raiola en tribune lors d'un match ©Maxppp
La suite après cette publicité

La course pour Erling Haaland (20 ans) est plus que jamais lancée. Ils sont nombreux à vouloir tenter le coup avec le jeune Norvégien. Il sera question de projet sportif et de gros sous. Au premier jour d'avril, alors que la saison entre dans sa dernière ligne droite et avec elle le mercato qui s'en suit, Mino Raiola a entamé sa tournée des clubs intéressés, accompagné du père de l'attaquant, Alf-Inge Haaland.

Direction Barcelone tout d'abord, pour discuter avec les dirigeants du Barça. La nouvelle direction emmenée par Joan Laporta a fait du joueur du Borussia Dortmund sa priorité en attaque pour la saison prochaine. Bien sûr d'autres pistes sont étudiées comme Memphis Depay ou Sergio Agüero, beaucoup moins coûteuses. C'est bien l'un des enjeux de ce dossier. En période de crise, il faut être en capacité de réaliser une opération à neuf chiffres.

Les clubs ne paieront pas ce qu'exige Raiola

La réunion entre les deux parties s'est plutôt bien déroulée, selon les indications de la presse catalane. Cela n'a pas empêché Mino Raiola de poursuivre son petit tour d'Espagne. Il a continué sa route vers Madrid afin de prendre la température du côté de la Casa Blanca. Mais c'est une tournée européenne dont il s'agit. Après la capitale espagnole, l'agent est parti en Angleterre, s'entretenir avec Chelsea et probablement Manchester United. Manchester City lui ne bougera pas, selon Guardiola.

On ne sait pas encore où jouera Erling Haaland la saison prochaine. On s'avance ici vers l'un des transferts les plus marquants de ces dernières années mais une tendance s'observe déjà à travers cette première salve de rendez-vous. Selon AS, Mino Raiola a rapidement été calmé sur les commissions qu'il souhaite toucher, et le salaire exigé pour son poulain. Le football a changé. Dans un contexte économique tendu, il est interdit de faire n'importe quoi. L'agent va devoir se faire une raison ou ruser pour obtenir gain de cause.

Plus d'infos

Commentaires