Nice-OM : Lucien Favre est complètement désabusé !

Lucien Favre vit un début de saison très compliqué à Nice. Ce dimanche, il est apparu dépité après la défaite à domicile contre l'Olympique de Marseille (0-3).

Lucien Favre lors de Nice-OM
Lucien Favre lors de Nice-OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Les duels entre l'OGC Nice et l'Olympique de Marseille sont en général disputés et chauds, il faut l'admettre. Parfois même un peu trop, comme l'année dernière, où des supporters avaient touché Dimitri Payet avec une bouteille d'eau avant d'envahir la pelouse pour essayer d'en découdre. Si Igor Tudor espérait que tout se passe pour le mieux cette fois, on pouvait quand même s'attendre à de l'électricité. Mais, ni sur le terrain, ni en tribune, il n'y a eu cette électricité, et ce n'était pas un geste écologique.

En effet, des Niçois, complètement dépassés, se sont fait atomiser par une équipe de Marseille cohérente, sans être forcément géniale. Le score à la pause a été le score final (3-0) et on retiendra surtout le doublé d'Alexis Sanchez. Lucien Favre, complètement dépité, s'est présenté en conférence de presse et franchement, on avait de la peine pour lui.

Même Pépé n'est pas sauvé

« C'est une très très grosse déception. On n'a pas été bon en première mi-temps, il faut le dire. Trop peu de courage pour aller plus haut. On fait des erreurs sur les buts. Il y a un peu de mieux en seconde, mais c'est parce que Marseille s'est relâché, il n'y a pas eu grand-chose. Il y a ça et il y a d'autres choses. Il y a encore d'autres choses. Je ne veux pas entrer dans les détails. On a vu. On a mal défendu en première mi-temps. Quand tu n’es pas bon à la récupération, tu ne peux pas être bon. On a parlé de ça avant. On est fatigué. On a changé quatre cinq-joueurs, ce sont des excuses. Le mercato aussi. Il y en a qui vont partir, d'autres venir, ça peut perturber. Mais ce sont des excuses. Ce qu'on a fait sur le terrain. On n’avait pas la rage de récupérer le terrain... tout le monde a vu ça. On perd des ballons faciles et ensuite on ne fait pas l'effort pour revenir », a-t-il commencé par expliquer.

Quelqu'un à sauver ? Nicolas Pépé peut-être ? Même pas selon le Suisse. S'il a été le plus tranchant offensivement, l'Ivoirien ne s'est pas franchement impliqué défensivement. « On a déjà parlé de ça. La fatigue est là, on a fait des prolongations, il y a des joueurs qui ont couru 17km, je le comprends. On ne peut pas mettre ça sur le compte de la fatigue. On doit être, prêt, être professionnel. La récupération de balle c'est primordial dans tous les sports professionnels », a-t-il ainsi conclu. Attention, Lille et Monaco vont se présenter face aux Aiglons, dans la zone rouge avec deux points, sur les deux prochaines journées.

Plus d'infos

Commentaires