Argentine : Lionel Messi, des finales et des pleurs

Contre le Brésil dans la nuit de samedi à dimanche, Lionel Messi va disputer sa 5e finale avec l'Argentine après la Coupe du monde 2014 et les Copa America 2007, 2015 et 2016. Jamais sacré, il a vécu de sacrées désillusions qui lui sont souvent retombées dessus. Pourtant si on s'attarde aux différents scénarii, Lionel Messi a souvent répondu présent et le sacre s'est souvent joué à un souffle.

Lionel Messi en finale de la Coupe du monde 2014 avec l'Argentine
Lionel Messi en finale de la Coupe du monde 2014 avec l'Argentine ©Maxppp
La suite après cette publicité

28 ans de souffrances, voici ce que subit le football argentin. Depuis la Copa America 1993 remportée avec Diego Simeone, Fernando Redondo et Gabriel Batistuta, l'Argentine a multiplié les échecs avec 4 revers en finale de Copa America (2004, 2007, 2015 et 2016) et 1 en finale de la Coupe du monde 2014. Mis à part l'édition 2004 où il était trop jeune, Lionel Messi a multiplié les échecs avec l'Albiceleste. Pourtant sextuple Ballon d'Or et quadruple vainqueur de la Ligue des Champions, celui qu'on appelle La Pulga est à la recherche de ce titre que demande tout un peuple. Cette année, l'Argentine a une nouvelle possibilité de remporter un titre avec Lionel Messi comme chef de file. Meilleur buteur (4 réalisations) et passeur (5 offrandes) dans ce tournoi, celui qui est actuellement libre -vu qu'il n'a pas encore prolongé au FC Barcelone - a été irréprochable jusque maintenant. Néanmoins, le plus dur arrive dès maintenant pour lui.

2007 la découverte, 2014 la déconvenue

À seulement 19/20 ans (Lionel Messi est né le 24 juin), l'attaquant argentin arrive dans la Copa America 2007 affublé du statut de futur crack du football mondial. Devenu titulaire à Barcelone où il avait remporté la Ligue des Champions 2006, il est aussi indiscutable en sélection. Après une Coupe du monde 2006 où il était remplaçant, Lionel Messi débute la Copa America dans le onze et réalise une phase de poules compliquée avec une seule offrande contre les États-Unis. Cependant, il va s'affirmer dans les matches à élimination directe en marquant contre le Pérou (4-0) et le Mexique (3-0). S'il ne peut rien faire contre le Brésil lors de la défaite 3-0 en finale où les Auriverdes seront nettement plus forts, cette première compétition de Lionel Messi en tant que titulaire est prometteuse. Malheureusement la suite n'aura pas la même trajectoire.

Brillant en club, l'attaquant argentin essuiera deux échecs en 2010 et 2011. Balayé 4-0 par l'Allemagne en quart de finale de la Coupe du monde puis sorti aux tirs au but par l'Uruguay en quart de finale de la Copa America (1-1, 5-4 aux tirs au but), Lionel Messi doit attendre 2014 pour retrouver une finale de tournoi majeur avec l'Argentine. Roulant sur la phase de poules de la Coupe du monde avec 4 buts puis intéressant en huitième de finale où il délivre une passe décisive cruciale contre la Suisse (1-0), il va apparaître de plus en plus effacé jusqu'à la finale contre l'Allemagne. Le match est fermé, mais l'Argentine résiste pendant longtemps à une Mannschaft peu inspirée. Gonzalo Higuain inscrit un but refusé pour hors-jeu et Lionel Messi aura aussi un face à face mal réalisé contre Manuel Neuer. La Pulga laissera passer sa chance comme l'Argentine et l'Allemagne l'emportera en prolongations grâce à un but de Mario Götze (1-0). Lionel Messi voulait porter l'Argentine vers le sacre mondial comme Diego Maradona, il n'en sera rien.

Si proche, mais en même temps si loin

Un vrai coup d'arrêt pour Lionel Messi qui pensait enfin être en mesure de faire gagner l'Argentine. Pour autant, il ne changera pas de posture. Toujours aussi bon au FC Barcelone, il était toujours à la recherche de ce sacre en sélection où les critiques au pays se faisaient plus nombreuses. Fantastique à Barcelone, Lionel Messi payait les difficultés générationnelles de l'Argentine à certains postes et la comparaison avec la légende locale Diego Armando Maradona se faisait de plus en plus forte. Un contexte compliqué au moment de prendre part à la Copa America en 2015. Buteur d'entrée contre le Paraguay, il aura ensuite plus de mal jusqu'à la demi-finale contre le Paraguay où il délivre trois offrandes. Opposée au Chili en finale, l'Argentine voulait enfin saisir son destin contre une équipe vierge de tout titre. Malheureusement pour l'Albiceleste, la bande de Jorge Sampaoli se montrera diablement efficace et résistera aux assauts argentins. Lors de la séance de tirs au but, Lionel Messi transformera son tir, mais pas Gonzalo Higuain et Ever Banega. Victoire 4-1 du Chili et nouvelle défaite pour l'Argentine.

De nouveau taclé au pays malgré le fait qu'il ait tenu son rang jusqu'à la séance de tirs au but, Lionel Messi est affecté comme ses partenaires. Mais encore une fois, l'occasion se présente en 2016 avec la Copa America du Centenaire. Stratosphérique sur la compétition, Lionel Messi inscrit 5 buts et délivre 4 passes décisives. Surtout, il est impliqué sur 6 réalisations sur la phase à élimination directe. Alors qu'on pense que cette fois est la bonne, la déception sera immense. De nouveau opposé au Chili, l'Argentin guidera son équipe, mais ne trouve pas la faille contre Claudio Bravo et les siens (0-0). Nouvelle séance de tirs au but et nouvelle défaite (4-2) où Lionel Messi manquera sa tentative. Mis à part la lourde défaite de 2007, Lionel Messi et l'Argentine ont à chaque fois été dans les cordes pour de petits détails. La Pulga a d'ailleurs été excellente lors de la Coupe du monde 2014 et la Copa America 2016. Ce quatrième échec l'avait incité à prendre sa retraite avant de se raviser. Excellent depuis le début de cette Copa America 2020 (disputée en 2021), Lionel Messi entend enfin faire basculer l'Argentine dans l'euphorie.

Plus d'infos

Commentaires