PSG : Christophe Galtier enrage après le scénario fou de Benfica

Par Maxime Barbaud
3 min.
PSG : Christophe Galtier enrage après le scénario fou de Benfica @Maxppp

Malgré la victoire de son équipe à Turin (2-1), Christophe Galtier n'en revenait pas du scénario complètement fou entre le Maccabi Haïfa et Benfica, qui prive le PSG de la 1ère place.

La suite après cette publicité

Il n'y a sans doute que le PSG pour offrir de tels scénarii. Premier de son groupe jusque dans les dernières secondes grâce à son difficile succès sur le terrain de la Juventus (2-1), le club de la capitale a tout de même terminé 2e de la poule H, derrière Benfica. Les Portugais ont écrasé le Maccabi Haïfa 6-1 en Israël. Le lieu a son importance car si les Aguias ont fini devant les Parisiens, c'est grâce à un nombre de buts marqués à l'extérieur plus important que son adversaire. Les deux équipes ont pourtant le même nombre de points, la même différence de buts, des confrontations directes parfaitement égales (deux fois 1-1)... Il s'agit de la 6e condition dans le règlement de l'UEFA pour départager deux adversaires en cas d'égalité...

De quoi rendre chèvre Christophe Galtier au micro de Canal+. « On connaissait aussi cette possibilité. Félicitations à Benfica qui a marqué plus de buts que nous à l’extérieur. Je veux aussi féliciter mon équipe. On fait une bonne phase de poules. 14 points, on a marqué beaucoup de buts, on en a encaissé un de plus que Benfica. C’est l’histoire de la Ligue des Champions. On dit souvent que cette compétition est irrationnelle, on le vit ce soir. On a battu deux fois la Juventus, je crois que c’est la première fois qu’une équipe française vient gagner ici. On était très content, et à la 92e minute, vous êtes content du travail fourni, mais c’est comme ça. Il reste le tirage. On va l’attendre. Pour aller le plus loin possible, il faut aller battre les grandes équipes. »

À lire Rien ne va plus entre le PSG et Chelsea

Galtier n'en revient pas

L'objectif de remporter la Ligue des Champions reste le même mais pas le parcours pour y parvenir Le PSG ne s'est pas facilité la tâche en terminant 2e de son groupe. Il faudra sans doute affronter l'un des favoris à la victoire finale dès le prochain tour. Alors que des adversaires comme Leipzig, l'Eintracht Francfort ou encore le Club Bruges auraient pu se présenter au printemps, le PSG rencontrera finalement le Bayern Munich, le Real Madrid, un mauvais souvenir, ou encore Manchester City... La donne ne sera évidemment pas la même mais Neymar sera là au moins, lui qui était suspendu ce soir pour ce déplacement en Italie.

La suite après cette publicité

«Il faudra battre tous les adversaires quand on veut aller le plus loin possible», prévient l'entraîneur du PSG sur l'antenne de RMC Sport cette fois. «Non, je n'ai pas de préférence. Ce sont toutes de grandes équipes. Les premiers vont aussi vouloir nous éviter» assure le coach, qui n'a pas tort non plus sur ce point. «Si on affronte Naples, je serais très content de revoir Victor Osimhen » a fini dans un sourire Galtier, lui qui retrouverait son attaquant du LOSC. Pour le savoir, il faudra s'armer d'un peu de patience. Le tirage au sort des 8es de finale aura lieu à Nyon le 7 novembre prochain au siège de l'UEFA, avant une double confrontation les 14-15-21-22 février et les 7-8-14-15 mars 2023.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité