L2 : Toulouse reste leader, Paris revit

Gaëtan Charbonnier lors de son triplé avec Auxerre contre Niort
Gaëtan Charbonnier lors de son triplé avec Auxerre contre Niort ©Maxppp

Ce mardi soir se disputait la 9e journée de Ligue 2 à partir de 20 heures, avec dix rencontres au programme, dont un choc à Charléty entre le Paris FC et Nîmes, tous deux étant au pied du Big Five avant la partie. Sur une série de trois défaites de rang, les Parisiens se présentaient avec une défense à 5 (ou à 3, selon Thierry Laurey). En face, Zinedine Ferhat, son transfert avorté digéré, faisait lui son retour dans le onze. Un match qui démarrait par un pépin pour le PFC, Cyril Mandouki se blessant tout seul sur un tacle mal effectué (15e, remplacé par Ousmane Camara). Et, sans réelle surprise, le premier frisson venait de Ferhat côté gauche, mais Niclas Eliasson, à la réception du centre de son partenaire, manquait sa reprise à bout portant (24e). Avec Ferhat encore à l'origine de l'action, Moussa Koné se présentait face à Vincent Demarconnay, qui se couchait bien dans ses pieds (30e).

La suite après cette publicité

Ousmane Kanté jaillit, Toulouse enchaine

Mais c'est Paris, sur son premier bon mouvement, qui était finalement proche d'ouvrir le score grâce à une déviation croisée d'Arnaud Tattevin (34e). Sur le fil, Koné négociait mal une tête de près (44e). Tattevin, souvent bien placé, déviait encore un tir lointain de Florent Hanin et poussait Per Kristian Bratveit à la parade (49e). Puis, comme un symbole, c'est le capitaine Ousmane Kanté qui, d'un tir rageur dévié par Ueda, marquait le premier but du Paris FC depuis trois matches (1-0, 60e). Une libération. Dans la foulée, le jeune Tattevin (62e), et Migouel Alfarela (64e), ont eu des opportunités en or. Les Locaux, bien plus entreprenants après le but, ont même fait le break grâce à Warren Caddy, sur un service de Check Oumar Diakité (2-0, 75e).

Dans le match à distance pour la première place, Toulouse a roulé sur Dunkerque à l'extérieur pendant qu'Ajaccio a été neutralisé par Niort à domicile. Le TFC prend donc quatre longueurs d'avance en tête. De son côté, Auxerre, freiné à Quevilly samedi, a repris sa marche en avant contre Rodez grâce à l'inévitable Gaëtan Charbonnier, désormais co-meilleur buteur de Ligue 2 avec 6 réalisations (à égalité avec le Caennais Alexandre Mendy). Sochaux, longtemps mis en échec par Guingamp, s'est arraché pour tout renverser après la pause. À noter également la performance de Grenoble face à la lanterne rouge Nancy, avec une large victoire malgré l'exclusion précoce de Manuel Perez (45e+2).

Les résultats du multiplexe de 20 heures :

  • AC Ajaccio 0-0 Niort
  • Amiens 2-2 Pau FC : A. Badji (7e), T. Arokodare (76e) pour Amiens ; V. Lobry (36, sur penalty), D. Dianessy (90e) pour Pau
  • Auxerre 1-0 Rodez : G. Charbonnier (9e) pour Auxerre
  • Caen 0-1 Dijon : A. Scheidler (29e) pour Dijon
  • Dunkerque 0-2 Toulouse : M. Desler (30e), R. Healey (68e) pour Toulouse
  • Grenoble Foot 4-1 Nancy : Y. Ravet (26e), J. Sylvestre Brac (51e), L. Nestor (58e), A. H. Abdallah (85e) pour Grenoble ; W. Bianda (32e) pour Nancy
  • Guingamp 1-2 Sochaux : M. Sivis (45e+2) pour Guingamp ; R. Ndiaye (48e), S. Ambri (78e, sur penalty) pour Sochaux
  • Le Havre 1-0 Quevilly-Rouen : P. I. Ba (7e) pour Le Havre
  • Paris FC 2-0-Nîmes : O. Kante (60e), Caddy (75e) pour le PFC
  • Valenciennes 2-1 Bastia : J. Cuffaut (7e, sur penalty), G. Robail (66e) pour Valenciennes ; B. Santelli (43e)

Le classement de Ligue 2

Le classement des buteurs

Plus d'infos

Commentaires