Manchester City - Liverpool : les notes du match

Pour ce choc de la 32ème journée, Manchester City n'a fait qu'une bouchée (4-0) du nouveau champion d'Angleterre. Les Citizens ont surclassé une équipe de Liverpool dépassée et sans imagination.

Phil Foden et Manchester City ont terrassé Liverpool
Phil Foden et Manchester City ont terrassé Liverpool ©Maxppp
La suite après cette publicité

Dans le cadre de la 32ème journée de Premier League, Manchester City accueillait le nouveau champion d'Angleterre Liverpool, à l'Etihad Stadium. Battus par Chelsea (2-1) jeudi dernier, les Citizens ont offert aux Reds leur premier sacre hexagonal depuis trente ans. Victorieux (4-0) de Crystal Palace, les hommes de Jürgen Klopp abordaient sereinement cette affiche. Pour ce choc, Pep Guardiola alignait un 4-2-3-1 et titularisait notamment ses deux Français Aymeric Laporte et Benjamin Mendy. De son côté, Jürgen Klopp optait pour son traditionnel 4-3-3 avec le trio Mané, Salah, Firmino. Le match ne tardait pas à s'emballer avec une première grosse opportunité pour Liverpool. Bien lancé par Van Dijk, Salah butait sur Ederson, le cuir revenait sur Firmino qui ne parvenait pas à redresser suffisamment son ballon (4e).

Positionnés très haut sur le pré, les Reds donnaient bien des maux de tête à City. Bien décalé par Firmino à l'entrée de la surface, Salah voyait sa frappe heurter le montant (19e). Cinq minutes plus tard, Manchester City obtenait un penalty justifié pour une faute de Gomez sur Sterling (24e). Kevin de Bruyne ne tremblait pas et prenait Alisson à contre-pied (1-0, 25e). Dix minutes plus tard, Manchester City réalisait le break. Sur une contre attaque éclaire, Foden servait Sterling qui crochetait Gomez dans la surface avant de crucifier Alisson (2-0, 35e).

Raheem Sterling intenable

Dans un jour sans, le champion d'Angleterre craquait une troisième fois avant la pause. Foden sollicitait le une deux avec De Bruyne et crucifiait Alisson d'une frappe imparable (3-0, 45e). Au retour des vestiaires, les Reds frôlaient la correctionnelle. Suite à une mauvaise touche d'Alexander-Arnold, Gabriel Jesus récupérait le cuir et décochait une belle frappe bien captée par Alisson (49e). Loin d'être rassasié, Manchester City se procurait deux belles opportunités par Sterling dont la frappe était déviée par Fabinho (50e) puis par Foden dont la tentative était sauvée par Van Dijk sur sa ligne (51e).

Après l'heure de jeu, les Citizens assénaient le coup de grâce. Sur une transversale de Rodri, De Bruyne alertait Sterling qui déposait Robertson et voyait sa frappe poussée dans les filets par Chamberlain (4-0, 66e). Au bord du gouffre, Liverpool n'a jamais su trouver les ressources pour gêner son adversaire. Dans le temps additionnel, Riyad Mahrez pensait bien inscrire le cinquième but de la soirée, mais la VAR le privait de ce plaisir (90+5). Le calvaire s'arrêtait à 4-0 pour les hommes de Jürgen Klopp qui concèdent leur deuxième défaite de la saison. Un retour sur terre compliqué pour les Reds après les festivités liées au titre de champion d'Angleterre...

Retrouvez le classement de Premier League ici.

L'homme du match : Sterling (8,5) : Rayonnant. Malgré 20 premières minutes discrètes, l'ailier anglais s'est distingué à la 24e en provoquant un penalty après un contact avec Gomez. Rebelote à la 34e. Parfaitement lancé par Phil Foden, il mystifie Gomez une seconde fois et inscrit le 2e but des Skyblues, le premier de sa carrière contre ses anciens partenaires. Après une première mi-temps de grande classe, le joueur a continué sur sa lancée, allant de son doublé sur une frappe contrée après s'être joué de Robertson (66e). Encore une rencontre XXL pour l'international anglais. Remplacé à la 79e par Bernardo Silva

Manchester City

- Ederson (6) : Parfaitement rentré dans son match avec notamment une parade décisive en tout début match sur une frappe de Firmino (3e). Le gardien brésilien sauvé par son poteau sur une frappe croisée de M.Salah à la 20e, a malgré tout multiplié les bonnes sorties. Au retour des vestiaires, le dernier rempart des Skyblues a comme à son habitude rassuré ses partenaires sur des sorties aériennes impressionnantes mais a vécu une seconde période plus que tranquille.

- Walker (5) : Le défenseur anglais a vécu un début de match compliqué. Timide dans son couloir, il a ensuite montré plus d'envie, avec des montées intelligentes et des transmissions bien plus fluides qu'en début de match. Contre le cours du jeu, il n'est pas loin de concéder un penalty après une faute sur Mané mais heureusement pour lui, la faute était en dehors de la surface. Un match discret dans sa globalité pour l'international anglais qui a dans l'ensemble profité de la performance offensive de ses attaquants. Remplacé à la 73e par Cancelo

- Garcia (5,5) : De retour à la compétition après avoir subi une commotion cérébrale lors de la rencontre face aux Gunners il y a deux semaines, le défenseur espagnol (19 ans) chahuté en début de match par les nombreux appels des attaquants des Reds a finalement vécu un match assez calme. Outre quelques frayeurs sur les rares occasions des Reds, le défenseur a dans l'ensemble livré une copie correcte.

- Laporte (5) : Le taulier de la défense des citizens a été mis en difficulté en début de match du au placement très offensif des joueurs de Liverpool. Peu précis dans ses passes, il a perdu beaucoup de ballons dans ses quinze derniers mètres. Malgré cela, il a dans l'ensemble du match profité du jeu très offensif des siens et a passé une seconde période bien plus calme. Remplacé à la 79e par Otamendi

- Mendy (5,5) : L'international français a souffert en début de match à l'instar de ses coéquipiers. Bien plus impliqué par la suite, il a comme à son habitude délivré de nombreux centres dangereux dans la surface adverse. Des montées incessantes qui se sont accélérées au retour des vestiaires. Une deuxième période plus discrète tout de même, profitant d'un jeu très axé au centre du terrain.

- Rodri (5,5) : Il est sans doute le joueur qui a été le plus discret après Gundogan dans ce match. Malgré cela, il a comme à son habitude délivré des passes précises dans l'entre jeu sans pour autant mettre en difficulté le milieu des Reds en première période. Plus décisif en seconde, il est à l'origine du quatrième but de son équipe à la suite d'une transversale millimétrée pour De Bruyne qui servait ensuite parfaitement le double buteur du match, Sterling (66e).

- Gundogan (5) : Le milieu de terrain allemand à l'image de son partenaire Rodri, a été plus discret qu'à son habitude. Un impact sur le milieu de terrain moins important, il a profité du réveil des siens en deuxième partie de 1ère mi-temps pour se lâcher un peu plus. Son activité ce soir reste dans sa globalité assez timide, surprenant lorsqu’on sait l'importance qu'il a dans ce milieu.

- De Bruyne (8,5) : Malgré un début de match difficile dû au pressing très haut du milieu de Liverpool, le milieu offensif belge a ouvert le score sur penalty et s'est offert sa 11e réalisation de la saison sur penalty après une faute de Gomez sur Sterling. Il s'est ensuite distingué comme à son habitude par sa technique et son élégance balle au pied en délivrant ses 17e et 18e passes décisives de la saison.

- Foden (8): Pour sa 6ème titularisation de la saison, le milieu de terrain formé au club, pourtant discret en début de match, a livré une copie des grands soirs. Il s'est distingué sur le second but des siens avec cette passe décisive pour Sterling (34e). Impressionnant au fil du match, il inscrit le 3e but des citizens après un une-deux de toute beauté avec De Bruyne juste avant la pause (45+1). Une titularisation remarquable et certainement remarquée par son entraîneur.

- Jesus (6,5): Comme à son habitude l'attaquant brésilien a multiplié les appels en profondeur. Parfaitement lancé par B.Mendy à la 2e minute, il voit son but refusé pour hors-jeu. Une situation qui s'est reproduite en seconde période, une nouvelle fois signalé hors-jeu. Plus discret que ses partenaires offensifs, l'attaquant a tout de même participé au récital des siens. Remplacé à la 58e par Mahrez qui a apporté sa qualité dans la percussion et s'est vu refuser un but dans le temps additionnel par la VAR.

- Sterling (8,5) : Voir ci-dessus

Liverpool

- Alisson (3) : le portier brésilien ne peut rien sur le penalty frappé par De Bruyne sur l'ouverture du score des Citizens (1-0, 25e). L'international auriverde ne peut que constater les dégâts sur le deuxième but marqué de City inscrit par Sterling (2-0, 35e). La sale soirée se poursuivait sur l'intéressé avec Foden qui corsait l'addition (3-0, 45e). Le gardien des Reds se met en évidence en captant les tentatives de Gabriel Jesus (49e) et Phil Foden (55e). L'intéressé doit s'incliner une quatrième fois sur un but contre son camp de Chamberlain (4-0, 66e). Une soirée sous forme de supplice pour le dernier rempart des Reds.

- Robertson (2) : le latéral gauche écossais n'a pas eu son rayonnement habituel dans son couloir gauche. Se fait éliminer trop facilement sur la transmission de Foden pour De Bruyne qui amène le troisième but (45e). Totalement débordé sur les offensives de Manchester City, l’Écossais a vécu une soirée difficile. Encore coupable sur le but contre son camp de Chamberlain (4-0, 66e), où il se fait déposer trop facilement par Sterling.

- van Dijk (3) : très serein, le défenseur central néerlandais affiche une facilité déconcertante dans ses relances. Très précis dans le jeu long, il s'est évertué à positionner haut sa défense. L'international néerlandais se fait devancer sur la remise de De Bruyne qui amène le troisième but marqué par Foden (3-0, 45e). Se rattrape bien en sauvant sur sa ligne une frappe de Foden (51e). Il n'a pas réussi à maintenir sa défense à flot face aux déferlantes des Citizens.

- Gomez (2) : le défenseur central anglais après un premier quart d'heure relativement tranquille, est coupable sur le penalty obtenu par Sterling (24e). L'international britannique se fait prendre sur le crochet de Sterling qui amène le deuxième but des Citizens (2-0, 35e). Une soirée cauchemardesque pour l'intéressé, remplacé à la 45e par Oxlade-Chamberlain (2) qui marque contre son camp sur une frappe de Sterling (4-0, 66e). L'ancien joueur d'Arsenal n'a rien apporté offensivement.

- Alexander-Arnold (3) : très précis dans le jeu long, ses transversales ont souvent été à l'origine des occasions de Liverpool en début de match. Malheureusement pour lui, son influence dans le domaine offensif a été limitée dans le premier acte. Sa perte de balle provoque le but contre son camp de Chamberlain (4-0, 66e). Une soirée délicate pour le latéral gauche anglais remplacé à la 76e par Williams

- Wijnaldum (3) : accompagné de Fabinho et Henderson, le milieu néerlandais a orchestré le pressing de son équipe et lui a permis d'évoluer haut sur le terrain jusqu'à l'ouverture du score de City. Les choses se sont compliquées par la suite où il fut totalement dépassé par les vagues mancuniennes tout comme ses partenaires. Remplacé à la 62e par Naby Keita qui a essayé de prendre le jeu à son compte sans trop de réussite

- Fabinho (3) : son intelligence dans le jeu constitue un argument non négligeable pour son équipe. Son sens de l'anticipation lui permet d'être toujours bien placé sur le terrain. Repositionné après la pause en charnière centrale suite au premier acte catastrophique de Gomez. L'ancien Monégasque est bien inspiré en déviant une frappe de Sterling (50e). Comme l'ensemble de ses partenaires, il a fini par sombrer et à rendre les armes en fin de match.

- Henderson (2) : l'impact du capitaine anglais dans l'entrejeu a été limité ce soir. Réputé pour sa générosité, sa présence dans les duels et sa faculté à ratisser les ballons, le capitaine anglais fut relativement discret dans le premier acte. Ce ne fut guère mieux au retour des vestiaires, où le milieu anglais a semblé totalement dépassé par les événements.

- Mané (2,5) : souvent alerté dans la profondeur, l'international sénégalais a souvent fait des appels pendant la première demi-heure côté gauche sans pour autant se montrer dangereux. L'ailier gauche a totalement disparu de la circulation dans le second acte et n'a rien réussi ce soir. Remplacé à la 84e par Minamino

- Firmino (3) : comme à son habitude, l'attaquant brésilien généreux dans l'effort, a pesé sur la défense des Citizens. Le numéro neuf des Reds n'hésite pas à presser le porteur pour gêner la relance adverse. Son service pour Salah aurait pu être décisif (19e). Très discret par la suite, le numéro neuf des Reds n'a pas eu son influence habituelle sur le jeu de son équipe. Remplacé à la 62e par Origi qui n'a pas pu tirer son épingle du jeu

- Salah (3) : l'attaquant égyptien n'a pas tardé à se mettre en évidence en profitant d'une belle transversale de Van Dijk. Mais sa tentative a été repoussée par Ederson (4e). Le meilleur buteur des Reds bien servi par Firmino a touché du bois sur une frappe tendue (19e). Beaucoup moins inspiré après la pause, où il a disparu des radars. Une rencontre à oublier pour la star égyptienne.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires